l

fribourg, Sugiez

Balade à l’assaut de la forteresse Vully

Bien avant de devenir un vignoble d’appellation reconnue, la région fribourgeoise du Vully occupait une position stratégique qui fut âprement défendue durant des siècles.

Lorsqu’on aborde la région du Vully, on remarque en premier cette longue dorsale aux flancs couverts d’un vignoble idéalement exposé. Un autre patrimoine, historique celui-là, se tient dissimulé dans ses parties boisées. Des vestiges qui témoignent de son occupation par des défenseurs armés et attestent de l’importance stratégique donnée au fil des siècles à cet îlot dressé entre les lacs de Morat et de Neuchâtel. Du village cossu de Sugiez (FR), nous traversons d’abord les vignes. Puis, dans l’agréable fraîcheur d’un sentier ombragé, nous parvenons au pied de la tour des Sarrasins. Dans les faits, les modestes pans de murs d’un donjon dont la construction remonterait au XIIe ou XIIIe siècle. Nous suivons ensuite un tronçon du sentier botanique avant de gagner en altitude. Après Champ-Ribaud et ses casemates, siège de pièces d’artillerie de la Première Guerre mondiale, nous atteignons l’oppidum. Ce rempart d’une splendide architecture, long de 600 mètres pour cinq de haut, fut construit par les Helvètes pour ceinturer le plateau sommital du Mont-Vully en -124 av. J.-C. La reconstitution d’un mur d’une quinzaine de mètres est en soi une petite merveille. Admirer le paysage qu’offre le Vully, puis flâner à travers les parchets et sur les rives du canal de la Broye est une manière fort agréable de conclure cette boucle.

étapes

Le canal de la Broye

D’une longueur de près de 9 kilomètres, ce canal a été creusé à la fin du XIXe siècle lors de la première correction des eaux du Jura. Ajoutés à la création des canaux de la Thielle et du Hagneck, ces chantiers colossaux ont permis d’abaisser le niveau des lacs de 2 m 50. Des travaux qui ont limité les inondations destructrices qui frappaient auparavant la région du Seeland.

Le vignoble

Ainsi que le précisent les vignerons locaux, si ce vignoble est la plus petite des grandes appellations, ce n’est que par sa taille. À cheval entre les lacs de Morat et Neuchâtel, le Vully jouit d’un climat qui y est, paraît-il, aussi doux qu’un relief qui se découvre avec grand plaisir. Du haut des parchets de vignes, le panorama est à l’égal de celui qui s’admire depuis les crêtes du Jura.

Champ-Ribaud

Dissimulée en forêt pour échapper aux observateurs aériens et terrestres, la position d’artillerie de Champ-Ribaud a été construite en 1915, lors de la Première Guerre mondiale. L’ensemble de casemates, dans lesquelles s’abritaient la soixantaine d’hommes, apparaît comme un témoignage de plus de l’importance stratégique du Vully. Des visites guidées sont organisées.

L'oppidum celte

Cette magnifique reconstitution du rempart monumental qui ceinturait le sommet du Mont-Vully dénote l’importance de cette place forte de 50 hectares aux yeux des Helvètes. Les fouilles archéologiques ont permis la découverte de quelques objets. Le site n’aurait été occupé que durant deux ou trois générations. Plus d’infos: www.provistiliaco.ch

Une nature animée

Dans l’ombre rafraîchissante des chemins creux, dans les prairies abondamment fleuries ou sur les berges animées du canal de la Broye, où des libellules accompagnent la flânerie des promeneurs, la biodiversité prend une jolie place. De nombreux oiseaux sont installés en lisière de forêt et les sentes de blaireaux et de chevreuils côtoient de près les chemins boisés.

Texte(s): Daniel Aubort
Photo(s): Daniel Aubort

infos pratiques

Y aller

En transports publics: halte CFF de Sugiez (FR). Départ
de la balade.
En voiture: rejoindre Sugiez par l’autoroute Lausanne-Berne avec sortie
à Morat (FR). Parking vers la gare (4 francs/jour).

Le parcours

Une boucle facile, à travers vignoble, prairie et forêt, de 2 h 30 effectives de marche, pour 9 km et un dénivelé de +/- 300 mètres. Sites historiques et vue sur le lac de Morat. Carte au 1:25000 No1165 Morat.

Se restaurer

Restaurant de l’Ours, à Sugiez, viandes et spécialités du lac. Fermé lundi et mardi. Tél. 026 673 93 93.

L’Hôtel Restaurant de la Gare à Sugiez, +41 26 673 24 24

Se renseigner

Ces produits pourraient vous intéresser

  • Guide vers le chemin de Saint-­Jacques

    24.00 CHF
    Ajouter au panier
  • Hors-série loisirs été

    5.00 CHF
    Ajouter au panier
  • Chemin des cols alpins

    23.00 CHF
    Ajouter au panier