Présentation

Terre&Nature a toujours placé la relation ville-campagne au coeur de ses préoccupations et s’engage pour un monde respectueux de la nature.

Cette vocation durable est d’ailleurs en parfaite adéquation avec les Romands, qui se soucient toujours plus de l’environnement et recherchent des produits du terroir et de saison.
Jouer la carte de la proximité, décliner une information exigeante, originale et plaisante, offrir des services pertinents et des conseils pratiques: tels sont les principes fondamentaux de l’hebdo romand de la vie au vert.

Terre&Nature, c’est chaque jeudi près de 90’000 lecteurs fidèles par nature.

 

Premier cahier

LE MAGAZINE DE LA VIE AU VERT

Repères
Chaque semaine, nous décryptons les grands enjeux de l’actualité.
Jardin
Tout au long de l’année, suivez les conseils pratiques de nos experts en jardin d’ornement et potager!
Maison
Comment construire et habiter autrement, en faisant la part belle aux énergies renouvelables et matériaux naturels.
Nature
Au fil des saisons, des reportages inédits sur les richesses de la nature romande. Et des articles de fond pour mieux saisir les enjeux du développement durable.
Animaux
D’élevage ou de compagnie, zoom sur nos compagnons à poils et à plumes.
Balade
Des idées originales d’escapades sur les sentiers pédestres de Suisse romande.
Rencontre
Portraits de Romands qui font l’actualité dans nos rubriques.

Deuxième cahier

LE CAHIER DU TERROIR

De saison
Fruits, légumes, fromages, poissons, charcuteries, eaux-de-vie: chaque semaine, nous vous présentons une spécialité locale et de saison, ainsi que son producteur.
Terroir
Pour tout savoir sur les vins , les produits du terroir, les traditions et les manifestations populaires de Suisse romande.
Terre
Enquêtes, reportages et interviews pour mieux comprendre l’agriculture et découvrir les acteurs du monde rural.
Sans oublier
La Bourse des petites annonces spécialisées.

Troisième cahier

LES PROS DE LA TERRE

Le mensuel 100% Agriculture, maraîchage, viticulture et arboriculture
Chaque mois, ce supplément aborde les défis, les innovations ou les problématiques qui concernent les professionnels de la terre.

Un siècle d'histoire de Terre&Nature

Mars 2015
Alexander Zelenka succède à Xavier Duquaine à la tête de "l'hebdo romand de la vie au vert".
Février 2012
"Terre&Nature" change de mains: Edipresse revend l'hebdomadaire au groupe d’édition biennois Gassmann.
En mars 2009
Une nouvelle formule, un logo tout neuf, une ligne graphique moderne et de nouvelles rubriques: "Terre&Nature" évolue et renforce sa présence sur Internet en lançant notamment ses vidéos "Imitez le jardinier" sur Youtube. Elles sont animées par des spécialistes du jardin et de l'horticulture comme Christophe Leuthold.
En 2005
Xavier Duquaine est nommé rédacteur en chef. Couleur emblème, le vert disparaît (après d'intenses discussions) au profit du bordeaux. Les rubriques Jardin, Nature, Animaux de compagnie et Terroir gagnent en importance.
Septembre 1997
"Le Sillon Romand" devient "Terre&Nature".
11 novembre 1988
Abandon des pages vertes pour la quadrichromie. Le journal est imprimé au centre d'impression de Bussigny.
En 1981
Bernard Debétaz reprend les rênes de la rédaction.
En 1972
Installée à Lausanne depuis les années 1920, la rédaction rejoint l'avenue de la Gare et les bureaux de 24Heures. L'administration et la fabrication du journal y sont centralisées. André Jaunin est chargé de relooker le journal pour lui donner un petit coup de jeune.
En 1948
L'édition bénéficie de l'impression à l'Héliogravure. C'est l'âge d'or des célèbres pages vertes!
1er septembre 1939
Les troupes suisses se mobilisent aux frontières, les événements liés à la guerre prennent une place importante dans le journal.
1er Juin 1898
Création du journal "Le Sillon Romand, le foyer et les champs". A ses débuts, le journal est imprimé à Yverdon, avant d'être tiré à Lausanne, à l'Imprimerie du Léman. L'abonnement coûte 60 centimes par trimestre et est tiré à 6'000 exemplaires. Il sort de presse deux fois par mois. Albin Schorro, professeur à Estavayer-le-Lac, en est l'éditeur responsable et quasiment le seul contributeur. Il assurera une bonne partie de la rédaction jusqu'en 1948 secondé par son épouse qui s'occupera notamment du cahier spécial Le Foyer et les champs, guide avisé de la ménagère.