vaud, Morges

Virée sur les hauteurs de Morges

Au départ de la patinoire, cet itinéraire longe les eaux calmes de la rivière la Morges pour grimper ensuite dans les villages alentour, offrant des points de vue idylliques entre vignobles et vieilles pierres.

Cette balade en boucle démarre sur le bien connu sentier de la Morges, particulièrement enchanteur en cette saison automnale avec sa forêt jaune orangé peuplée de hêtres, de frênes et d’érables sycomores. Après une vingtaine de minutes, on le quitte toutefois pour poursuivre l’itinéraire le long des vignobles rougeoyants, puis sur un sentier pédestre grimpant jusqu’au joli village de Monnaz. Cette petite localité de moins de 400 âmes abrite une avifaune riche en espèces, parmi lesquelles la chouette hulotte, la mésange bleue et le hibou moyen-duc, mais aussi le torcol fourmilier et la huppe fasciée, deux oiseaux rares dans le canton de Vaud. De là, on emprunte un escalier en pierre qui amorce la descente sur Vufflens et son imposant château. La promenade contourne le bourg avant de traverser les voies de chemin de fer et se poursuit sur une route viticole menant jusqu’au village voisin de Denens, célèbre pour ses épouvantails, que l’on peut admirer devant les maisons et dans les ruelles. Par beau temps, on peut aussi y contempler au loin le majestueux massif du Mont-Blanc. L’occasion d’une pause bienvenue avant d’entreprendre le chemin du retour jusqu’à la patinoire de Morges.

étapes

Paradis des truites

La première partie de la balade permet de remonter le cours paisible de la Morges. Cette charmante rivière, longue d’une quinzaine de kilomètres, prend sa source à Apples (VD), au pied du massif du Jura, et termine sa course dans le Léman, après avoir arrosé la ville à laquelle elle donna son nom. Sinuant à travers bois, champs et vignes, la Morges constitue un important réservoir de truites.

Flore et forêt

Sitôt qu’on a traversé le petit pont en bas de la patinoire, on pénètre sur un chemin forestier balisé, mais nature. Des panneaux didactiques permettent
de découvrir la multitude d’essences qui s’épanouissent dans ces différents habitats alimentés par la Morges. Au milieu de l’abondance de hêtres, on peut observer de nombreuses espèces, comme le frêne, le chêne pédonculé, le noisetier, le chèvrefeuille ou le robinier faux-acacia.

Les escaliers de Monnaz

Il vaut la peine de s’arrêter quelques instants dans ce charmant hameau juché sur les hauteurs de Morges. En dehors de son temple protestant et de son château de plan rectangulaire, dont l’origine remonterait au XIVe siècle, le village offre surtout un point de vue privilégié sur les vignobles et le château de Vufflens au loin, qu’on peut rejoindre grâce à un chemin pédestre constitué de 229 marches d’escalier, qui redescend par le vallon de la Morges.

Le château de Vufflens

Cet édifice qui fait la renommée du village date du XVe siècle et présente la particularité d’être l’un des plus grands châteaux forts romands construits en briques. La bâtisse changea plusieurs fois de mains sous la domination bernoise et demeure aujourd’hui encore une propriété privée qu’on ne peut hélas pas visiter. Mais il est en revanche possible d’admirer son architecture extérieure, dont son imposant donjon, qui mesure 60 mètres de haut.

Étranges silhouettes

Organisé pour la toute première fois en 1995 à l’initiative du Groupement des vignerons de Denens (VD), le concours des épouvantails est un événement connu aujourd’hui bien au-delà des frontières du village et qui réunit à chaque édition plusieurs dizaines de créations pour le moins originales. Elles jalonnent un sentier qui parcourt le bourg et au long duquel le promeneur peut admirer ces personnages tantôt effrayants, tantôt poétiques.

Texte(s): Aurélie Jaquet
Photo(s): Aurélie Jaquet

infos pratiques

Y aller

En voiture: autoroute A1 jusqu’à la sortie Morges-Ouest. Prendre à droite sur l’avenue de la Gottaz, puis à gauche en direction de la patinoire des Eaux-Minérales.

En transports publics: depuis la gare de Morges, emprunter le passage sous les voies de chemin de fer puis suivre l’avenue Henry-Warnery jusqu’à la patinoire (600 m
à pied depuis la gare).

Le parcours

Balade facile de 7,6 km comptant 29 m de dénivelé pour environ 2 h1 5 de marche.

Se restaurer

Le restaurant Charme Thaï,
à Denens (rte Cantonale 10), est une institution. Ouvert de 11 h 30 à 14 h et de 18 h 30 à 22 h (fermé le dimanche soir et le lundi toute la journée).
Tél. 021 802 01 03.

Se renseigner

Morges Région Tourisme,
tél. 021 801 32 33,
www.morges-tourisme.ch