fribourg, Gastlosen

Randonnée au pied des Gastlosen

Au pied de la splendide chaîne des Gastlosen, un sentier didactique emmène le randonneur à la découverte de géotopes d’importance nationale. L’occasion de parcourir quelques strates de l’histoire de notre planète.

Au col du Jaun qui relie les cantons de Fribourg et Berne, la chaîne des Gastlosen dégage un incroyable pouvoir d’attraction tant sa beauté est saisissante. Au pied de ce relief en dentelle, un sentier géologique, qui prend son départ au chalet de Gross Rüggli, nous révèle les multiples bouleversements de la formation des Alpes, dont les aspects les plus intéressants se situent non loin du petit col forestier de Brendel. Aux roches rouges susceptibles de receler une dent de requin datant de l’époque de la disparition des dinosaures succèdent des parois plissées qui semblent avoir été la proie de forces phénoménales. Cent millions d’années de l’histoire de notre planète séparent ces deux strates éloignées de quelques dizaines de mètres seulement l’une de l’autre. Un replat, à 1804 mètres d’altitude, est le point culminant de notre randonnée. Cette crête des plus modestes mériterait qu’un nom lui soit donné pour mettre à l’honneur le coup d’œil à couper le souffle qu’elle offre sur la chaîne des Gastlosen. Sur la droite apparaît déjà le toit de notre prochaine escale, le Chalet du Soldat. Puis, plus bas et quelques chamois plus tard, sur le chemin du retour, c’est à la buvette des Sattels où l’on s’arrête pour une pause bienvenue dans cette balade intemporelle.

étapes

Sédiments millénaires

Le sentier géologique traverse plusieurs nappes tectoniques distinctes. Après s’être formées au fond d’un océan qui séparait l’Europe de l’Afrique il y a 230 millions d’années, ces couches sédimentaires se sont plissées, ont été déformées et se sont déplacées de plusieurs centaines de kilomètres. Le mouvement s’est achevé il y a environ 40 millions d’années. Cette évolution se dévoile au fil de douze panneaux didactiques.

Le Chalet du Soldat

Magnifiquement situé au pied de la chaîne des Gastlosen, le Chalet du Soldat a été bâti à l’initiative d’un officier de l’armée suisse. Soucieux de parfaire l’instruction de ses troupes, le major d’infanterie Paul Wolf décide de construire ce centre d’instruction alpine. Inauguré en septembre 1945, l’endroit est devenu un lieu de ralliement privilégié des amoureux de la nature
et des férus de grimpe attirés par les parois verticales du massif.

Refuges pour l’homme

Par sa forme en dents de scie et son type de roche, la chaîne des Gastlosen est comparée à celle des Dolomites italiennes. Il y a quelque chose de totalement fascinant dans cette silhouette particulière qui fait songer à l’échine d’un animal préhistorique prêt à surgir de terre. Les roches calcaires qui la constituent se sont formées il y a
160 millions d’années. D’énormes blocs éboulés ont également servi d’abris aux hommes il y a des millénaires.

Riches faune et flore

Des geais et casse-noix qui se trahissent par leurs cris, puis des chamois dévalant la pente, que l’on repère à un bruit de pierres: la faune est bien présente tout au long de cette balade. Quant aux épilobes en graine et aux sorbiers qui courbent sous les fruits (photo) , ils feront le bonheur des oiseaux une fois l’hiver venu. À cette altitude, la végétation annuelle arrive à son terme. Reste tout de même une fleur dont l’abondance ravit le promeneur: le joli colchique.

La faille du diable

Visible de loin, une fissure verticale troue à mi-hauteur la chaîne des Gastlosen. Cette ouverture causée par l’érosion a donné naissance à une légende. Fâché contre sa grand-mère, le diable aurait projeté cette dernière contre la paroi rocheuse au point de transpercer la montagne de part en part. Durant les mois d’hiver, le soleil y fait son apparition durant quelques minutes. Lieux, jours et heures sont mentionnés à la buvette des Sattels.

infos pratiques

Y aller

En transports publics: à la gare CFF de Bulle, bus No 260 pour Jaun Dorf. Compter
1 h 30 de marche (3 km) jusqu’à Gross-Rüggli, départ de la balade géologique.

En voiture: à la sortie du village de Jaun, suivre la petite route conduisant à Gross-Rüggli.

Le parcours

Balade sans difficulté, avec un dénivelé de +/- 580 mètres pour 3 heures de marche et 8 km. Le sentier didactique géologique compte une douzaine de postes. Carte
de l’OFT au 1:2500 No 1226 Boltigen.

Se restaurer

Le Chalet du Soldat, ouvert tous les jours jusqu’à fin octobre, puis en hiver.
Tél. 026 929 82 35.
Buvette des Sattels, ouverte jusqu’au 1er novembre, puis dès mai. Fermé lundi et mardi en octobre. Tél 079 725 39 61.

Se renseigner