l

neuchâtel, Bevaix

Balade sur les crêtes de la Montagne-de-Boudry 

Rattachés à la réserve naturelle du Creux-du-Van, les Grande et Petite-Écœurne, les Rochers-des-Miroirs et la crête du Lessy sont autant de magnifiques atouts de ce site emblématique du Jura.

Avec une pluie torrentielle accompagnant un épais brouillard, notre balade dans ce coin du Jura neuchâtelois s’annonce peu encourageante en ce début de matinée. La météo, certes capricieuse, nous offre cependant des ambiances ouatées en forêt et des contrastes marqués soulignant le relief tourmenté du paysage comme pour nous féliciter de notre obstination. Quant à la faune rencontrée en route, elle a visiblement cure des averses drues inondant la Montagne-de-Boudry. Peu auparavant, c’est tout de même avec un certain regret que l’on a quitté le refuge douillet de la Fruitière de Bevaix. Les tenanciers ont su titiller notre curiosité en évoquant ce que l’on aura peut-être une chance de découvrir lors de cette balade. Nous avons ainsi reconnu «le Valaisan», un bouquetin solitaire d’une taille exceptionnelle dont les cornes atteignent un mètre de long. Puis à la Grande-Écœurne, discret sommet boisé bordé par les belles falaises de la Petite-Écœurne, c’est une partie du cirque du Creux-du-Van qui se dévoile. À notre arrivée au Signal du Lessy, le soleil se montre enfin. Une apparition qui provoque celle de nombreux papillons. Pour récompense de nos efforts, le panorama sur la région des Trois-Lacs nous accompagne sur le chemin du retour.

étapes

La Fruitière de Bevaix
Nichée dans son cadre de pâturages boisés avec une jolie ouverture sur les Alpes et les lacs de Neuchâtel et Morat, la Fruitière de Bevaix est une étape incontournable sur la Montagne-de-Boudry. Ce chalet centenaire joliment entouré de sorbiers porte le nom de fruitière, un terme en usage dans les cantons francophones pour désigner une fromagerie d’alpage. De ce cadre idyllique, de nombreuses variantes de randonnées sont possibles.
Le gouffre des Écœurnes
Quel contraste entre le relief doux des pâturages boisés qui entourent la Fruitière de Bevaix et la crête de roche calcaire des Écœurnes qui offre de spectaculaires coups d’œil sur le Val-de-Travers! Le site recèle une curiosité: le gouffre des Miroirs. Son existence est connue depuis 2004, mais sa première exploration ne remonte qu’à 2014. Son développement atteint plus de 500 mètres pour un dénivelé de 162mètres.
L’eau des citernes
Fribourgeois d’origine, Jean-Claude Barmaverain a la charge du troupeau de 40 génisses de la Fruitière de Bevaix. Il a vite appris à quel point l’eau est précieuse ici. Elle disparaît en effet bien vite dans la roche calcaire. Deux citernes alimentées par la pluie captée sur le toit du chalet lui permettent de dispenser les 80 litres journaliers nécessaires à chaque bête. La rosée matinale est vue comme un bienfait, car elle permet d’économiser la moitié de cette ressource.
Le bouquetin
Si croiser un chevreuil et un écureuil, comme nous l’avons fait, tenait un peu du coup de chance lors de la traversée des prés et des bois de la Montagne-de-Boudry, admirer un bouquetin est en revanche chose courante. Les abords des falaises en abritent quelques-uns. Et à l’instar de ceux du Creux-du-Van, ils ne sont guère farouches. Des descendants des lynx réintroduits dans la réserve en 1975 seraient toujours présents. Observer l’un d’eux, en revanche, est une gageure.
La flore du Jura

Outre sa vue sur Noiraigue et la falaise verticale de 200 mètres du Creux-du-Van, la crête dénudée du Signal du Lessy propose une flore typique de la chaîne du Jura. Raiponces, marguerites, orpins, euphorbes, chardons et hélianthèmes ne sont que quelques-unes des beautés végétales que nous admirons. Elles succèdent ici aux orchidées et digitales découvertes plus tôt dans les bois qui entourent la Fruitière de Bevaix.

Texte(s): Daniel Aubort
Photo(s): Daniel Aubort

infos pratiques

Y aller

Station CFF la plus proche: Bevaix. La Fruitière de Bevaix,  à 8 km, n’est pas desservie par les transports publics. En voiture: sortie No 6 Bevaix sur l’autoroute Yverdon-Neuchâtel. Une route forestière mène à la Fruitière de Bevaix.

Le parcours

Balade sans difficulté de 6 km, pour 1 h 30 à 2 h de marche effective et un dénivelé de +/- 280 m. La présence de parois escarpées proches du chemin demande une certaine prudence. Cartes de l’OFT au 1:25000: Nos 1163 Travers et 1164 Neuchâtel.

Se restaurer

La Fruitière de Bevaix. Ouverte du 1er mai au 31 octobre de 9 h à 23 h. Fermé le lundi.

Tél. 032 835 14 62; Restaurant d’alpage du Lessy: tél. 032 835 32 74.

Se renseigner

Site des buvettes d’alpages: www.buvettes-alpage.ch/fruitiere-bevaix

Ces produits pourraient vous intéresser

  • Guide vers le chemin de Saint-­Jacques

    24.00 CHF
    Ajouter au panier
  • Randos bière en Suisse

    29.00 CHF
    Ajouter au panier
  • En route, sac au dos – T3

    30.00 CHF
    Ajouter au panier