jura, Lucelle

En balade sur les crêtes du Jura

Le chemin pédestre qui relie Delémont et Lucelle longe les crêtes jurassiennes, offrant une vue magnifique sur la vallée delémontaine et la plaine de l’Ajoie.

La réouverture des terrasses est plus que bienvenue en ce radieux samedi matin à Delémont. Un petit café au soleil avant d’entamer les 18 km du chemin, en partie forestier, menant à Lucelle n’est pas un luxe. Il faut dire que dès que l’on quitte la vieille ville, par la porte au Loup, la route n’est d’abord que montée. Assez rapidement, le sentier – No 31 sur les panneaux jaunes – s’engouffre dans la forêt qui surplombe la vallée delémontaine. S’il est abrupt, il a l’avantage d’être bien ombragé et peu fréquenté, rendant son ascension presque initiatique. Au sortir de la forêt, on débouche à la Haute-Borne empruntant un route, à travers champs, au sommet de la montagne, qui offre un magnifique panorama frôlant les 360 degrés. Droit devant, l’antenne des Ordons fixe le cap à suivre. Le chemin évite soigneusement la structure métallique au profit d’une traversée au gré des pâturages et des sous-bois couverts d’ail des ours. À partir de là, les montées et les descentes se succèdent, mais toujours en suivant le chemin exigeant des crêtes. À l’ouest, on devine la plaine de l’Ajoie avant de la contempler à l’envi depuis la Grande-Roche. À l’est, on ne distingue plus que des forêts, des pâturages et quelques fermes isolées. La descente vers Lucelle ne laisse apparaître qu’au tout dernier instant la beauté naturelle du petit lac du hameau.

étapes

La porte au Loup
Entrée nord de la ville de Delémont, la porte au Loup doit son nom non pas à l’animal, mais à un personnage du nom de Ruelin Loup, propriétaire au XIVe siècle de la maison voisine. Cette pittoresque porte affiche le caractère médiéval du lieu et débouche sur l’accueillante vieille ville de la cité où l’on admire les anciennes bâtisses, les fontaines et les jolies terrasses.
Une dernière récolte
C’est le tout dernier moment, pour les amateurs d’ail des ours, de ramasser quelques feuilles de cette plante vivace dans les sous-bois frais et ombragés des sommets jurassiens. De vastes parterres n’attendent que les gourmands, jusqu’à fin mai, qui s’en régaleront en salade, en pesto ou pour toute autre recette bien relevée Pour les retardataires, il est aussi possible d’en cuisiner les fleurs.
Plongeon sur l’Ajoie
Le point de vue de la Grande Roche (851 m) offre une vue à couper le souffle sur l’Ajoie et sur les Vosges françaises. Si ce petit escarpement rocheux est idéal pour réaliser de beaux clichés, mieux vaut ne pas trop s’approcher du bord. La paroi à nos pieds est vertigineuse. Avant le point de vue, une place de pique-nique permet de reprendre son souffle.
Un bien petit lac
Le petit plan d’eau de Lucelle est bien un lac. La rivière du même nom y entre d’un côté et en sort de l’autre. Un chemin didactique évoquant la faune et la flore a été aménagé sur ses rives, dont on fait le tour en vingt minutes. Une passerelle en bois traverse la roselière et permet d’admirer les oiseaux de près: du héron cendré au martin-pêcheur en passant par les grèbes huppés.
L’abbaye de Lucelle

Si Lucelle n’est aujourd’hui qu’un hameau, autrefois elle abritait une abbaye cistercienne qui a accueilli jusqu’à 200 moines. Elle a été entièrement démantelée après la Révolution, si bien qu’il n’en subsiste que peu de traces. Seul un bâtiment a été conservé pour y accueillir la douane franco-suisse. Une statue de la Vierge est encore visible dans le jardin.

Texte(s): Marjorie Spart
Photo(s): Marjorie Spart/infographie Pascal Erard

infos pratiques

Y aller

En train ou en voiture jusqu’à Delémont, parking à la gare et aux abords de la ville. Arrivée à Lucelle d’où l’on revient en bus à Delémont. Attention, mieux vaut bien consulter les horaires des bus qui ne sont pas très nombreux entre les deux cités durant le week-end.

Le parcours

Chemin pédestre sans difficulté, mais exigeant au vu de sa longueur. 18 km avec un dénivelé de +900/-660 m. Compter 5h30 de marche, pauses incluses.

Se restaurer

Restaurant la Haute-Borne, en cours de parcours. Spécialités campagnardes: jambon à l’os, röstis, croûtes au fromage. www.restauranthauteborne.ch

Se renseigner

Chemin du Jura No 31, étape Delémont-Lucelle: www.suissemobile.ch

Lac de Lucelle: www.lacdelucelle.ch