valais, Anzère

En balade les yeux rivés sur le lac turquoise de Tseuzier

Le sentier longeant le lac artificiel sur les hauts d’Anzère (VS) est un itinéraire prisé des familles. Il permet une immersion dans une nature généreuse, en profitant de points de vue à couper le souffle.

L’eau est partout. Elle se fait miroir sur le lac de Tseuzier, reflétant à sa surface les montagnes avoisinantes. Elle court paisiblement sur certains tronçons du bisse de Sion, que notre itinéraire du jour longe sur quelques centaines de mètres, avant que l’on ne découvre les impressionnantes cascades de la Lienne. Là, l’élément liquide fait montre de toute sa puissance: l’eau jaillit de la paroi rocheuse, donnant naissance à des arcs-en-ciel dans la lumière du soleil. De la chute, le panorama est sublime: le lac, le barrage et de mythiques sommets de plus de 4000 mètres parmi lesquels le Weisshorn, l’Obergabelhorn et la Dent Blanche. Au loin, le regard se pose sur un cirque naturel. Les mélèzes ont beau cacher le lac, l’eau est toujours omniprésente puisque les imposantes cascades constituent la toile de fond de ce fascinant tableau alpestre. Le sentier nous ramène à notre point de départ en longeant l’autre rive. En chemin, on croise de nombreuses familles. De grands panneaux didactiques permettent d’ailleurs d’éveiller la curiosité des plus jeunes marcheurs pour la faune locale. Enfin, la traversée du barrage haut de 156 mètres promet quelques frissons.

étapes

Suspendu dans les airs
En cheminant sur la rive du plan d’eau, on atteint une belle passerelle en bois. La Fondation de Zeuzier a fait construire ce pont suspendu de 35 m de long en 2008, grâce notamment au soutien de donateurs dont les noms sont gravés sur les planches. Pour les personnes ayant le vertige, cela permet de se focaliser sur autre chose que le vide. Pour les autres, l’ouvrage offre une magnifique occasion de profiter d’un point de vue imprenable sur le lac.
À la source du bisse
Sur une portion de l’itinéraire, on chemine le long du bisse de Sion, qui prend sa source dans la Lienne, dont la cascade jaillit de la roche un peu plus loin. Construit entre 1901 et 1903, ce canal s’étend sur 14 km de long. Il alimente la Sionne, ainsi que le bisse de Lentine et le lac de Mont d’Orge. Parmi les quelques endroits où la balade le rejoint, on notera notamment un joli passage dans des chéneaux en bois que l’on peut enjamber.
Halte rafraîchissante
Situé à mi-parcours, au milieu de l’alpage du Rawyl, le sympathique gîte de Lourantze attend les promeneurs pour une pause bienvenue. On peut s’y désaltérer, mais aussi goûter aux planchettes apéro ainsi qu’à d’autres mets simples, tout en profitant de la vue. Depuis la terrasse, il est possible de contempler les sources de la Lienne. Le panorama, bordé par un cirque rocheux et parsemé de hauts mélèzes, est à la fois impressionnant et apaisant.
Cascade décoiffante
Prenant sa source au col du Rawyl, à près de 2500 mètres d’altitude, la Lienne jaillit de la paroi rocheuse qui encadre le lac de Tseuzier. Un point de vue est aménagé afin de permettre aux curieux d’observer l’impressionnante cascade. Du côté de la flore, ce versant n’est pas en reste: on trouve des gentianes printanières, des jasiones des montagnes, des trolles d’Europe, sans oublier les myrtilles et les framboises qui jalonnent le parcours.
Au sommet d’un géant

La balade touchant à sa fin, on passe par le barrage de Rawyl, ou de Tseuzier, qui a été mis en service en 1957. On est alors quelques années après la Seconde Guerre mondiale, les besoins en énergie s’accroissent et ce type d’infrastructure apparaît comme la meilleure option pour assurer l’approvisionnement du pays. Érigé dans une vallée extrêmement escarpée, cet ouvrage est constitué de 300‘000 mètres cubes de béton et mesure 156 mètres de haut.

Texte(s): Oriane Grandjean, en partenariat avec Anzère Tourisme
Photo(s): Oriane Grandjean

infos pratiques

Y aller

En transports publics: train jusqu’à Sion et bus jusqu’à Anzère ou Arbaz. Une navette relie Arbaz au Barrage de Tseuzier du mercredi au dimanche (1er juillet – 27 août et 16 – 29 octobre) et les mercredi, samedi et dimanche (28 août – 15 octobre).

En voiture: autoroute A9, sortie Sion-Est, direction Ayent. Au village de St-Romain, suivre les indications pour le barrage de Tseuzier.

Le parcours

Boucle de 5,2 km pour un dénivelé de +/- 160 m. Compter environ 2 h de marche.

Se restaurer

Restaurant du barrage de Tseuzier,
1966 Ayent, tél. 027 398 26 97.

Se renseigner

Anzère Tourisme, tél. 027 399 28 00, www.anzere.ch