vaud, Orbe

À la fraîche dans les gorges de l’Orbe

Longer la rivière tumultueuse de cette réserve naturelle permet de profiter des cascades, forêts et grottes alentour, ainsi que d’une faune riche. Sans oublier le charme médiéval des Clées et du bourg fortifié d’Orbe (VD).

Quoi de mieux qu’une balade au fil de l’eau pour faire durer encore un peu l’été? Cap donc sur la réserve naturelle des gorges de l’Orbe! Si la rivière semble calme dans la commune vaudoise du même nom où débute notre itinéraire, elle devient de plus en plus agitée au fur et à mesure de la promenade. Alors que nous remontons le cours d’eau à travers les bois, un sentier vertigineux à flanc de falaise offre un impressionnant point de vue sur les cascades qui ponctuent le parcours. De l’autre côté, de petites grottes se dessinent sur la paroi. Plus bas, un randonneur s’est frayé un chemin entre les pierres pour faire trempette dans l’eau, baignée par les premiers rayons du soleil. Nous continuons notre route en direction des Clées (VD), sans oublier d’admirer une curiosité géologique: des marmites glacières formées dans la roche, près du pont. Une fois arrivée dans le village médiéval, une pause pique-nique s’impose devant le temple, où une table ombragée a été installée. Si le sentier continue jusqu’à Vallorbe (VD), en passant par la cascade du Saut du Day, nous choisissons de redescendre par la rive gauche en empruntant un chemin forestier plus aisé, afin de revenir à Orbe et prendre le temps de visiter le bourg fortifié.

étapes

Une faune exotique

Quelques minutes après avoir commencé la balade, quelle surprise de tomber nez à nez avec… des kangourous! Au lieu-dit Le Chalet, l’agriculteur Pascal Michaud élève depuis plusieurs années ces bondissants wallabies australiens dansl’ancien parc à daims qui borde le chemin. Dans leur enclos sécurisé et électrifié, ils sont accompagnés d’alpagas et de lièvres de Patagonie, qui font le bonheur des promeneurs de tout âge.

Gorges sauvages

Ce site spectaculaire de 43 hectares a été mis sous protection en 1970, afin d’assurer la tranquillité de sa faune et de sa flore précieuses. Pinèdes naturelles, serpolets, genévriers, origan, prêle et certaines orchidées peuvent être observés le long du sentier. Quant à l’Orbe, elle abrite entre autres
la truite, le martin-pêcheur, le héron cendré et le castor, réintroduit en 1973. Les chanceux pourront aussi admirer des chamois dans les sous-bois.

Marmites glaciaires

Quelles sont ces étranges cavités aux abords de la rivière, dessinant dans la pierre des formes arrondies aux reflets bleutés? Il s’agit de marmites glaciaires, creusées par les ruisseaux qui sinuaient sous la glace il y a plusieurs milliers d’années. Les tourbillons d’eau pénétraient alors dans les crevasses puis attaquaient la roche, jusqu’à former des trous. À l’entrée des Clées, un panneau en bois indique le sentier à suivre pour les trouver. Attention, ça glisse!

Les Clées

Ce bourg forestier de 180 habitants est composé de charmantes ruelles pentues et de maisons aux bucoliques jardins. Au XIIIe siècle, il était un point de transit important entre le Pays de Vaud et la France, grâce à son pont sur l’Orbe où des taxes étaient prélevées sur les marchandises. Situé sur un éperon rocheux, le château domine la commune. S’il ne reste que le donjon et les ruines du mur d’enceinte, il est toujours possible de se balader dans son joli parc.

Entre nature et culture

Ancienne cité romaine et médiévale, Orbe était un lieu de passage important entre Lausanne et Besançon (F). De ces époques lointaines subsistent encore des traces et des vestiges de valeur dans la ville. En plus de se promener dans le bourg fortifié et d’admirer les ruines du château, des promenades thématiques autour de la biodiversité, des plantes sauvages et du ruisseau récemment renaturé des Vouattes sont proposées.

Texte(s): Lila Erard
Photo(s): Lila Erard

infos pratiques

Y aller

En transports publics: le départ du sentier est à quelques minutes à pied de la gare d’Orbe.

En voiture: possibilité^de se parquer dans le parking du Puisoir.

Le parcours

Boucle de 13 kilomètres avec +/- 500 m de dénivelé, soit environ 3 h 30 de marche. À noter que le sentier de la rive droite est assez vertigineux et boueux. Un parcours alternatif plus sécurisé est proposé sur le chemin (voir balises). Une déviation est également mise en place au niveau de Bretonnières (VD) en raison d’éboulis.

Se restaurer

Auberge de la Croix-Blanche, place de la Ville 3, 1356 Les Clées, tél. 024 565 98 80.

Se renseigner

Office du tourisme d’Orbe ou sur le site www.yverdonlesbainsregion.ch