vaud, Coppet

Balade vers Genève dans les pas des Jaquets

Au départ de Coppet (VD), la via Jacobi traverse des villages pleins de charme et des coins de campagne encore préservés. L’étape se termine à la cathédrale Saint-Pierre, dans la vieille-ville de Genève.

Le pèlerinage à Saint-Jacques-de-Compostelle est l’une des plus importantes traditions spirituelles d’Europe. Longeant le pied des Alpes, du lac de Constance à Genève, la Via Jacobi est empruntée par les pèlerins qui traversent la Suisse. Le tronçon que nous vous proposons de parcourir est parfaitement balisé. Depuis la gare de Coppet, il faut suivre durant quelques centaines de mètres la route de Commugny avant de rencontrer la première flèche jaune frappée du sigle de la Via Jacobi (itinéraire 4 de Suisse Mobile). Un joli chemin mène à Commugny en passant par un vallon ombragé. Le village suivant, Tannay, incite à une halte tant il est charmant. Après Mies, on aborde une longue ligne droite un brin monotone. Un sentier forestier serpentant entre les immeubles permet de traverser la partie résidentielle de Versoix. Genthod n’est plus très loin. Jusqu’à Bellevue, le tracé en balcon offre de magnifiques coups d’œil sur le lac et les Alpes. C’est en suivant les voies de chemin de fer que l’on arrive à Chambésy. Passé Pregny, on longe le château de Penthes puis le Domaine de l’Impératrice jusqu’au Jardin botanique. La promenade du quai Wilson nous conduit tout droit vers le centre-ville et la cathédrale Saint-Pierre, où s’achève notre modeste pèlerinage.

étapes

À travers les champs de colza
L’étape de la Via Jacobi qui relie Coppet à Genève est belle mais comporte quelques longueurs, notamment le tronçon situé après Mies. Les champs de colza en fleur constituent heureusement un spectacle suffisamment attractif pour oublier la proximité de la route. La majorité du parcours emprunte toutefois de petits chemins et des passages cachés qui devraient combler même les marcheurs qui connaissent déjà la région.

Ambiance de vacances
De nombreux bourgs ont un air dépaysant, donnant le sentiment que le temps s’y est arrêté. C’est notamment le cas à Commugny et à Tannay, au début de la balade. Dans ce dernier village, il ne faut pas manquer l’esplanade du château, qui est un véritable paradis, avec son parc arboré, sa prairie fleurie et sa vue sur le lac et les Alpes. Genthod, puis Pregny ne sont pas en reste, mais, Genève étant encore loin, il faudra choisir où vous vous arrêtez.

Le retour des milans
On les aperçoit et on les entend tout au long de la balade. De retour de leurs quartiers d’hiver africains, les milans noirs reprennent possession de leurs territoires au printemps, qui marque le début de la période de nidification. Mâles et femelles se donnent le relais, que ce soit pour couver ou chasser. On peut les voir tournoyer dans le ciel et parfois fondre sur des proies invisibles. Opportunistes, les rapaces se plaisent dans ces zones à cheval entre ville et campagne.

Des demeures princières
La dernière partie de l’itinéraire, entre Genthod et Genève, ravira les amateurs d’histoire et d’architecture. On passe en effet à côté de plusieurs châteaux, dont ceux de Genthod, qui abrite un restaurant (voir les infos pratiques), de Pregny, une propriété que la famille Rothschild a léguée à l’État de Genève, ou encore de Penthes, qui sert d’écrin au Musée des Suisses dans le monde.Il est situé au milieu d’un parc comptant assurément parmi les plus beaux du canton.

Saint Jacques superstar

De nombreux monuments religieux d’importance jalonnent le tracé de la Via Jacobi. Parmi ceux-ci, la cathédrale Saint-Pierre, dans la vieille-ville de Genève, marque le début de la Via Gebennensis qui mène à Lyon et au Puy-en-Velay (F). Un vitrail représentant saint Jacques couvert d’un manteau d’hermine en fait un passage obligé pour les pèlerins qui s’y recueillent en nombre avant de repartir, une fois leur crédenciale tamponnée.

Texte(s): Alexander Zelenka
Photo(s): Alexander Zelenka

infos pratiques

Y aller
En transports publics: train jusqu’à Coppet.

Le parcours
18 kilomètres, compter 4 heures avec les pauses. Aucune difficulté à signaler.

Se restaurer
Les terrasses étant désormais ouvertes, il est possible de se sustenter en chemin. Le restaurant du Château de Genthod propose tous les jours un menu soigné dans un cadre de charme, ainsi que des hamburgers de bison. Réservations conseillées au tél. 022 774 19 72.

Se renseigner
Toutes les étapes de la via Jacobi sont décrites sur le site de Suisse Mobile: https://www.schweizmobil.ch/fr/suisse-a-pied/route-04.html