Avis d'expert
Mon animal peut-il me transmettre le Covid-19?

La pandémie mondiale qui nous touche soulève de très nombreuses questions, notamment en ce qui concerne les animaux de compagnie. Plus que jamais, des règles d’hygiène strictes doivent être respectées.

Mon animal peut-il me transmettre le Covid-19?

Il semblerait que le Covid-19 soit d’origine animale. Le pangolin est notamment signalé comme réservoir possible de cette maladie. En tant que propriétaire d’animal de compagnie, on peut se demander si son chien ou son chat risque de transmettre ce virus à l’être humain. La question est d’autant plus légitime que fin février, à Hongkong, des échantillons prélevés dans les cavités nasales d’un spitz nain, qui ne présentait par ailleurs pas de symptômes, se sont révélés positifs. L’Office fédéral de la sécurité alimentaire et des affaires vétérinaires souligne que le risque que des animaux de compagnie s’infectent avec le coronavirus est actuellement jugé très faible. De plus, rien ne prouve que ceux-ci pourraient ensuite propager la maladie. Dans le cas du chien hongkongais, les scientifiques ont conclu à une contamination environnementale du museau du chien par sa propriétaire, qui était atteinte par le coronavirus.

Limiter les contacts
Malgré tout, pour des raisons de sécurité, il convient de respecter quelques précautions supplémentaires si des animaux domestiques sont détenus au domicile d’une personne atteinte. On ne peut en effet exclure que l’animal transmette le virus de façon indirecte, en devenant une source de contamination. La durée de vie du Covid-19 sur des objets, comme des billets de banque, ou sur le pelage des animaux est en effet encore inconnue. Selon l’Organisation mondiale de la santé animale, les personnes en observation à cause du coronavirus ou diagnostiquées positives devraient donc limiter au strict nécessaire le contact avec leurs animaux de compagnie et les confier aux bons soins d’un autre membre de leur foyer. Il faudrait également éviter autant que possible le contact de ces animaux avec d’autres personnes extérieures et d’autres animaux, en sortant par exemple les chiens en laisse.
De plus, d’autres mesures, comme le lavage systématique des mains avant et après avoir manipulé son animal ou ses affaires, doivent être respectées. Par contre, les détenteurs d’animaux qui n’ont aucun lien avec des cas suspects doivent seulement appliquer les mesures d’hygiène habituelles. À noter que d’autres coronavirus sont connus pour infecter chiens et chats, tel celui qui cause la péritonite infectieuse féline, mais ils se distinguent clairement du Covid-19.

Texte(s): Véronique Curchod
Photo(s): DR

Prestations limitées

En principe, les cabinets restent ouverts, mais seules les prestations absolument nécessaires sont maintenues (urgences, examens et traitements indispensables), ainsi que la vente d’aliments et de médicaments. Les interventions non urgentes sont par contre reportées. Les vétérinaires ont mis en place diverses mesures, afin de protéger leurs employés et la clientèle, comme l’espacement des rendez-vous ou la prise en charge de l’animal par une assistante.

Ces produits pourraient vous intéresser

  • Le petit ABC Rustica de l’éducation positive du chiot et du chien

    24.00 CHF
    Ajouter au panier
  • Soins naturels pour chiens et chats

    27.00 CHF
    Ajouter au panier
  • Quand les animaux s’en vont

    27.00 CHF
    Ajouter au panier