Sept plantes à fruits pour égayer le jardin l’hiver

Jardin
Conseils
Sept plantes à fruits pour égayer le jardin l’hiver

Les plantes de notre sélection sont faciles à vivre et offrent une belle floraison. Mais en plus, elles produisent des fruits remarquables, décoratifs une bonne partie de l’hiver.

Sept plantes à fruits pour égayer le jardin l’hiver

Le plus souvent, c’est sur l’aspect de leurs fleurs que les jardiniers choisissent vivaces et arbustes d’ornement. C’est bien entendu un critère important; néanmoins, on a un peu trop tendance à oublier que, pour la majorité, cette floraison ne dure, au mieux, que quelques semaines… Aussi vaut-il la peine de sélectionner également ses végétaux sur la base d’autres paramètres. Un beau feuillage, par exemple, est intéressant au minimum durant six mois à la belle saison (voire toute l’année s’il est persistant), intérêt qui peut être encore renforcé par une coloration printanière et/ou automnale. Une écorce décorative, elle, assure toute l’année, et est particulièrement visible durant l’hiver, époque où le jardin manque de teintes vives. Sauf si l’on a pris soin de choisir aussi des espèces à fructification longuement décorative…
Dans ce domaine, le choix est vaste, à commencer par les accroche-givre que constituent, même sèches, les inflorescences et infrutescences de nombreuses vivaces, en particulier parmi les graminées et les ombellifères. Souvent coupées une fois les fleurs fanées, les tiges florales de la fraxinelle, de certains lis, iris ou cistes, notamment, peuvent aussi s’avérer intéressantes. Mais pour la couleur, rien ne peut rivaliser avec les cynorhodons, les pommes miniatures ou les baies du houx.

Texte(s): Isabelle Erne
Photo(s): Isabelle Erne

Bon à savoir

On trouvera facilement la plupart des plantes présentées dans les pépinières spécialisées correspondantes (vivaces, arbustes, rosiers, clématites). Les bonnes jardineries proposent aussi au moins pommiers du Japon, nandinas, houx et viorne obier en cultivars.

Les choix de Terre&Nature

Iris gigot
Ses fleurs sont admirablement ciselées, mais elles sont discrètes: même si elle dure trois bonnes semaines, il arrive que la floraison d’Iris foetidissima passe inaperçue. Impossible en revanche de manquer ses fruits, ou plutôt leurs graines écarlates, qui rutilent tout l’hiver sur fond de feuillage persistant (et aromatique). Type Vivace. Hauteur 40-60 cm. Floraison En fin de printemps. Fleurs Fines fleurs d’iris blanc mauve-beige. . Fruits Capsules s’ouvrant sur des graines rondes, rouge orangé. Rusticité Assez bonne.
Conseil de Terre&Nature
Lorsque les conditions lui plaisent, il peut se ressemer abondamment, après être resté discret durant des années.


Clématite ‘My Angel’
Les fleurs de ‘My Angel’ ont une teinte très rare chez les clématites: elles sont abricot, retouché de carmin sur l’extérieur des pétales. Mais quoique ravissantes, elles sont petites, et passent souvent inaperçues – contrairement aux fruits plumeux qui leur succèdent dès la mi-été, et restent accrochés aux tiges tout l’hiver. Type Plante grimpante. Hauteur Jusqu’à 4-5 mètres. Floraison Tout au long de l’été. Fleurs Petites, orangées. Fruits Plumeux, argentés, très durables. Rusticité Plutôt bonne.
Conseil de Terre&Nature
Les fleurs et le feuillage sont gracieux mais discrets: c’est d’abord pour son abondante fructification qu’on cultivera cette clématite.


Pommiers du Japon
On choisit généralement ces petits arbres pour leur floraison, d’une grâce infinie, mais plutôt brève (2-3 semaines). Et ensuite seulement on découvre à quel point ils sont intéressants pour leurs fruits (comestibles), de colorations diverses, qui persistent sur l’arbre tout l’hiver s’il ne gèle pas trop fort. Type Arbuste, petit arbre. Hauteur Jusqu’à 4 mètres. Floraison À mi-printemps. Fleurs De pommier, blanches à vieux rose, en petits bouquets. Fruits Pommes miniatures jaunes à grenat. Rusticité Bonne.
Conseil de Terre&Nature
Ces ravissants petits arbres sont de bons donneurs de pollen: leur présence peut améliorer la mise à fruits des pommiers usuels.


Nandina
Parfois surnommé «bambou sacré» – ses nombreuses branches ont un aspect à la fois lisse et noueux –, le nandina montre un beau feuillage divisé et persistant, qui peut prendre des teintes rouges en hiver. Il est aussi intéressant pour ses fleurs, surtout estivales, et pour les baies rouges qui leur succèdent et durent tout l’hiver. Type Arbuste buissonnant Hauteur Jusqu’à 3 mètres. Floraison Sporadique, mais début d’été principalement. Fleurs Petites fleurs blanches en panicules. Fruits Rouges. Rusticité Assez bonne.
Conseil de Terre&Nature
Cette espèce est plus ou moins dioïque, et certaines variétés sont des lignées mâles: elles ne fructifient pas. Il existe aussi des variétés compactes.


Viorne obier
Ce bel arbuste indigène, qui préfère les sols pas trop secs, est intéressant autant pour son beau feuillage, qui se colore joliment en automne, que pour sa floraison élégante et pour les fruits qui leur succèdent, des baies rouges qui décorent la plante durant la majeure partie de la mauvaise saison. Type Grand arbuste. Hauteur 3-4 mètres. Floraison En fin de printemps. Fleurs Petites, blanches, réunies en grandes ombelles. Fruits Rouges, translucides. Rusticité Bonne.
Conseil de Terre&Nature
Les inflorescences des «boules-de-neige» sont rondes parce que composées uniquement de fleurs stériles: ces variétés ne fructifient donc pas.


Houx commun
Ce petit arbre est une des plantes symboliques des Fêtes, avec son feuillage persistant plus ou moins épineux, d’un vert brillant, et ses baies rutilantes sous le givre. Il est plus ou moins dioïque: certaines variétés sont des lignées mâles et fructifient donc peu (si elles produisent quelques fleurs femelles) ou pas du tout. Type Arbuste, petit arbre. Hauteur Jusqu’à 8 mètres. Floraison En fin de printemps. Fleurs Toutes petites fleurs blanc rosé, à l’aisselle des feuilles, très odorantes. Fruits Baies rouges, parfois jaunes. Rusticité Bonne.
Conseil de Terre&Nature
Choisir sur pièce, en fin d’automne, si l’on souhaite une belle fructification; celle-ci est assez variable sur les plants sauvages.


Rosier ‘La Fraîcheur’
Adorable en fleur, ce grimpant l’est aussi en fruits: ses cynorhodons sont parmi les plus petits qu’on puisse trouver. On pourrait penser que les oiseaux n’en feraient qu’une bouchée, mais sans doute les trouvent-ils trop peu charnus: tout l’hiver, la ramure de ‘La Fraîcheur’ reste piquetée de centaines d’épingles écarlates. Type Grimpant à branches souples Hauteur Jusqu’à 4 mètres. Floraison Orée de l’été. Fleurs Petites, rose nuancé, en grands bouquets, léger parfum. Fruits Petits, ronds, rouges. Rusticité Bonne.
Conseil de Terre&Nature
Beaucoup de rosiers offrent une fructification durablement décorative; on les repérera en visitant une roseraie en hiver.