Comment protéger son chien du froid

Animaux
Les conseils de Terre&Nature
Comment protéger son chien du froid

L’hiver s’est désormais bien installé. Les températures qui ont chuté nécessitent de prendre certaines précautions, afin de préserver son animal des frimas.

Comment protéger son chien du froid

Avec les températures fraîches qui sont le lot courant de ce mois de janvier, écharpes, bonnets, gants et manteaux doublés sont ressortis de nos placards. Mais qu’en est-il de nos compagnons à quatre pattes? Ont-ils besoin de la même garde-robe? Les chiens sont naturellement des animaux plutôt rustiques, qui supportent bien le froid.
Néanmoins, leur mode de vie a changé. Ils ont en effet de plus en plus tendance à vivre bien au chaud dans nos appartements: il est désormais rare qu’ils passent l’hiver dehors avec une niche pour tout abri. Leur résistance au froid a donc tendance à s’amoindrir. Cependant, pour la majorité des chiens, leur pelage offre une protection efficace et suffisante contre le froid. Il faut donc en prendre grand soin. Évitez d’offrir une séance de toilettage à votre compagnon en hiver, en lui faisant la dernière coupe à la mode, mais laissez-lui plutôt son poil long et naturel. Il est conseillé également de réduire la fréquence des bains, afin de laisser le sébum, un liquide gras naturel, protéger la peau. Le froid, mais également la neige et le sel utilisés pour le déneigement agressent les coussinets. Les contrôler après chaque sortie et appliquer régulièrement une pommade hydratante permet d’éviter le risque de gerçures. Au retour de chaque balade, il est également important de sécher votre chien, et plus particulièrement les espaces interdigités de ses pattes et son ventre, pour éviter qu’il ne prenne froid.

Profiter malgré tout des balades
Même si le climat hivernal vous pousse plutôt à réduire la durée des balades, continuer à se défouler est essentiel pour le bien-être de votre animal. De plus, s’exposer raisonnablement au froid permet d’habituer l’organisme de votre chien à s’adapter à la différence de température. Un chien qui vit toute l’année dehors est moins frileux que son congénère plus pantouflard!
Si le manteau a de plus en plus tendance à devenir un accessoire de mode, il se révèle cependant nécessaire dans certains cas. Les chiens de petite taille, au poil court, malades, maigres ou âgés, ont en effet besoin d’une protection supplémentaire. Style, matière, taille: on trouve des manteaux pour tous les goûts et tous les usages. Un bon manteau doit être imperméable, coupe-vent et respirant. Il est impératif de veiller à ce qu’il soit bien adapté à la grandeur de l’animal. Ainsi paré, votre compagnon à quatre pattes et vous-même serez prêts à affronter cette saison en toute sérénité!

Texte(s): Véronique Curchod
Photo(s): DR

Pas tous égaux face au froid

Longs, mi-longs, courts, bouclés, soyeux, lisses, durs: il existe presque autant de types de poils que de races. Sans parler des chiens nus! Le pelage d’un chien est normalement constitué de deux couches: les poils de couverture, ou jarres, et le sous-poil. Mais l’épaisseur et la longueur de ces deux couches varient d’une race à l’autre, rendant certains chiens moins sensibles au froid que d’autres. S’il est bien fourni et particulièrement dense, le sous-poil constitue une formidable isolation contre les températures les plus glaciales, tel un duvet. En toute logique, les races à poil long, avec un sous-poil épais, comme le husky sibérien ou le saint-bernard, affrontent donc le froid sans grands soucis, contrairement à ceux à poil ras, comme le lévrier ou le boxer.

L’avis de l’experte

Christine de Conto veterinaire Terre & NatureChristine de Conto est vétérinaire à Gland (VD)

En hiver, est-il indispensable de protéger son chien avec un manteau?
Cela dépend de la race, relève Christine de Conto. Un petit chien à poil court, n’a pas la constitution et le pelage adéquats pour affronter les grands froids, contrairement à un berger allemand. De plus, certaines conditions météorologiques perturbent la thermorégulation, comme la bise ou les giboulées. Les chiens âgés et les chiots sont plus sensibles au froid, en raison de leurs défenses immunitaires amoindries. Il ne faut pas hésiter à couvrir son chien si on le voit trembler.

Faut-il adapter l’alimentation de son animal?
Cela dépend fortement de l’activité du chien. Si celui-ci vit dehors et bouge beaucoup, il faudra veiller à lui fournir des calories supplémentaires, de l’ordre de 10 à 20% en plus. Par contre, un chien vivant en appartement et se baladant avec une doudoune n’a pas besoin de manger plus. Si les balades sont raccourcies à cause du mauvais temps – ce que je déconseille fortement –, il faudra même diminuer sa ration, sans quoi il va prendre du poids.

Peut-on laisser son chien manger de la neige?
Il faut veiller à ce qu’il n’en absorbe pas trop en jouant. La neige peut en effet engendrer des troubles digestifs importants, comme de la diarrhée, parfois hémorragique, et des vomissements. De plus, en bord de route, elle contient souvent du sel utilisé pour le déneigement, une substance qui est particulièrement irritante pour le tube digestif. Celle-ci peut être à l’origine de graves intoxications.

Quatre accessoires choisis par la rédaction

1. Un manteau  11_manteau-yeti-coat-meiko-v2
À réserver aux chiens à poil ras ou de petite taille. Existe en diverses matières, couleurs et tailles.
Le + Avec des bandes réfléchissantes pour être vu la nuit.


2. Un baume protecteur11_baume-protecteur
Prévient le risque de gerçures. À appliquer quotidiennement sur les  coussinets.
Le + Sans parfum de synthèse, pour préserver les peaux sensibles.

 


3. Une couverture polaire11_couverture-os
Apporte du confort et de la chaleur. Idéal après une balade dans la neige.
Le + Avec des os dessinés pour faire de beaux rêves.

 


11_bottine-44. Des bottines
Pour protéger les coussinets de la neige et  du sel. En tricot ou en néoprène, pour les modèles les plus résistants.
Le + Avec une fermeture à scratch pour    une mise en place facilitée.

Ces produits pourraient vous intéresser