La Challensoise

La Challensoise
Une brasserie bien de chez nous!

Ils l’affichent clairement sur leur site internet! La Challensoise, c’est l’association de trois bons types du Gros-de-Vaud. Derrière cette phrase aux allures de revendication transparaît la détermination de trois jeunes hommes dynamiques. La Challensoise semble bien décidée à s’imposer dans l’univers brassicole romand!

Le brasseur

Il avoue un petit faible pour les bières belges, il aime la bonne chère, les soirées entre copains et ne cache pas son goût marqué pour les sports de glisse. Le moins que l’on puisse dire, c’est que Daniel Muralti, brasseur officiel de la Challensoise, aime la vie. Surtout quand elle bouillonne! Automaticien de formation, le brasseur autodidacte s’investit à 100% au sein de l’entreprise, après avoir brassé en amateur pendant une quinzaine d’années. Landry Pahud et Michael Brulhart, tous deux diplômés de HEC, se répartissent les tâches administratives. Le marketing et la communication pour le premier, la finance et la comptabilité pour le second. Purs produits du Gros-de-Vaud tous les trois et fiers de l’être, ils n’hésitent pas à baptiser leurs cuvées de noms typiquement vaudois.

La brasserie

Alors que le Cellier, bar à vins qu’ils ont ouvert en septembre 2014, rencontre immédiatement le succès, germe dans l’esprit de Landry Pahud et Michael Brulhart l’envie de développer leurs activités autour de produits régionaux. Les deux brillants jeunes entrepreneurs, fondateurs de Provino, société spécialisée dans la promotion et la vente de vins suisses, s’approchent alors de Daniel Muralti, client de l’endroit, qui leur fait découvrir ses créations houblonnées. Une dégustation à l’aveugle est organisée au Cellier. L’enthousiasme des clients convainc le trio de se lancer dans l’aventure, ils s’associent. Le local annexe au bar à vins est libre, la brasserie s’y installe, une station de brassage y fait son entrée, nous sommes au début de l’été 2016. En décembre, un bar à bières est inauguré, d’une capacité de 30 places assises, prochainement complété par une terrasse extérieure.

La gamme

La toute jeune brasserie propose quatre cuvées au sein d’une collection permanente: la Pépie, la Pèdze, la Tiaffe et la Vigousse, toutes de fermentation haute. Des noms bien de chez nous, comme aime à le souligner Landry Pahud. Cinquante mille litres de délicieux breuvages houblonnés devraient voir le jour annuellement, 60% en bouteilles et 40% en fûts. Une bière éphémère, servie exclusivement au bar de la brasserie, a été lancée il y a peu. Baptisée Golden Boille, cette IPA aux senteurs de mangue inaugurait un concept de cuvées uniques que comptent bien développer les trois compères. Une cuvée issue d’un malt 100% régional est sur le point d’être présentée aux amateurs, une éphémère baptisée La Bavois-roise, tandis que l’idée d’élever un whisky à l’accent du Gros-de-Vaud ne déplairait pas à Daniel Muralti…

Plus d’infos: la challensoise.ch