La BFM

La BFM
des Franches-Montagnes à New York

Véritable électron libre de la scène brassicole suisse, doté d’un solide caractère et d’un humour parfois décapant, Jérôme Rebetez poursuit inlassablement sa quête de perfection. Fondateur de la Brasserie des Franches-Montagnes, il maintient le cap d’un navire qui poursuit sa route depuis vingt et un ans. Chez lui, pas de concession! La qualité avant tout!

Le brasseur

Il aime la cuisine, le ski de fond et le hockey sur glace. Le vélo aussi, qu’il pratique au travers de voyages, dans les Balkans ou, très bientôt, dans l’Atlas marocain. Il y privilégie la rencontre de l’autre et la découverte de sa culture. Il aime le Japon, en maîtrise plutôt bien la langue, d’ailleurs, polyglotte qu’il est. Il collectionne les BD et les vinyles, mais sa plus grande passion, c’est la bière! Son premier brassin, il le concocte lorsqu’il est encore étudiant. Et c’est à 23 ans que le déclic a lieu. Le jeune ingénieur œnologue qu’il est devenu décroche le premier prix de l’émission de la Télévision suisse romande Le rêve de vos 20 ans. Ne supportant pas l’idée d’avoir un chef au-dessus de lui, il investit la somme remportée dans la création d’une brasserie dans son fief, à Saignelégier (JU).

La brasserie

Si, au début de l’aventure, en 1997, l’exigeant Jérôme Rebetez doit bricoler avec un ami le matériel dont il a besoin, ce n’est plus le cas aujourd’hui. La donne change en 2009 avec la création d’une SA (société anonyme) et l’arrivée d’un investisseur. Dès 2010, un matériel de pointe est installé, acquis auprès des meilleurs fournisseurs. Désormais, les 25 collaborateurs de la bouillonnante entreprise, y compris le chat (!), s’attellent jour après jour à offrir aux amateurs de remarquables cuvées. Parmi eux, 2 maîtres brasseurs et 2 brasseurs, des professionnels qui n’hésitent pas à développer de nouvelles recettes, avec le concours de Jérôme Rebetez, veillant à ne jamais s’écarter de la voie qu’il a tracée. En été 2018 seront inaugurés de nouveaux locaux, complétant ceux déjà existants et permettant une augmentation de la production.

La gamme

500 000 litres de breuvages houblonnés ont été brassés en 2017! Déclinée en collections dénommées classique, acidulée et degustator, la gamme de la BFM suit une ligne axée sur la complexité du bouquet, la puissance aromatique et la longueur en bouche. Une cuvée a séduit outre-Atlantique. Élue en 2009 meilleure bière du monde par le New York Times, L’Abbaye de Saint-Bon-Chien, en hommage à une chatte disparue, comme le relate Jérôme Rebetez, l’œil malicieux, présente la particularité d’être élevée dans des barriques ayant contenu du vin. D’étonnantes cuvées et une forte dose d’humour à découvrir aussi sur le site internet de la brasserie ou, pour les plus téméraires, sur place, à Saignelégier. Mais attention aux heures d’ouverture, l’antre jurassien ferme parfois à 20 h 37, sauf en cas de pluie…

Plus d’infos sur: www.brasseriebfm.ch