Brasserie du Jorat

Brasserie du Jorat
des brasseurs, pas des brigands!

Ces brigands-là ne sortent pas du bois, mais d’une ancienne laiterie. Leur seul crime? Concocter des substances licites depuis plus de dix ans. Elles se nomment l’Ambrée, la Noire ou la Floréale. Elles n’ont qu’un défaut: y tremper ses lèvres vous rend accro!

Les brasseurs

C’est sa passion pour la cuisine, les produits artisanaux et les boissons fermentées qui amène l’informaticien de gestion qu’était Raoul Gendroz à abandonner une carrière dans une multinationale pour s’immerger dans le monde brassicole. Sa première expérience, il la réalise en 2003 avec un kit amateur, le Mister Malt, kit aussitôt remplacé par une petite station de brassage qu’il installe dans son garage. En 2006, il s’envole pour le Québec, pour suivre une formation dispensée par l’éminent maître brasseur Michel Gauthier. Aujourd’hui, Raoul Gendroz est entouré d’une équipe efficace. Guy Jeanmonod, cofondateur, chargé de la partie vente, Bruno Dias, brasseur formé à l’Institut français des boissons de la brasserie et de la malterie, Nicolas Wilboz, responsable du développement commercial, Melody Bacher, administratrice et Lucille Meyer, aide à la production.

La brasserie

La brasserie naît en avril 2006, au cœur de Vulliens (VD), dans l’ancienne laiterie du village. Raoul Gendroz s’associe avec Guy Jeanmonod et Florian Sutter. Ensemble, ils fondent la Brasserie du Jorat. Les premiers brassins sont réalisés avec le matériel que l’ex-informaticien de gestion utilisait en tant qu’amateur. Très vite, un outil plus adéquat fait son entrée et, dès 2011, c’est une authentique station de brassage qui est acquise, permettant ainsi de produire 2 brassins de 500 litres à la fois. Aujourd’hui, ce sont 600 hectolitres qui sont brassés annuellement. Manque de place oblige, un projet de déménagement arrive à son terme. La construction de nouveaux locaux sur la commune voisine de Ropraz permettra, dès 2018, d’augmenter considérablement la capacité de production. Fonctionnel, ce nouvel espace réunira un local de production, un autre destiné au stockage et, surtout, une aire de dégustation digne de ce nom. La clientèle y sera accueillie avec soin tandis que des soirées événementielles y seront organisées chaque mois.

La gamme

À la première bière produite, La Blanche, améliorée depuis et toujours au catalogue, sont venues s’ajouter trois autres breuvages permanents, La Blonde, L’Ambrée et La Noire, superbe cuvée de caractère. Trois bières saisonnières viennent étoffer la gamme, La Floréale, la Framboise et l’Hivernale. Distillée artisanalement par la distillerie Perroud, à Palézieux, une eau-de-vie de bière vient compléter cette offre cohérente d’une incontestable élégance. Quant à la toute dernière création de la brasserie, une White IPA à l’amertume prononcée commercialisée uniquement en fûts de 20 litres, elle se trouve momentanément en rupture de stock, victime de son succès. Le Jorat a ses brigands, il peut aussi compter sur ses brasseurs!

Plus d’infos: jorat.ch