Hommage aux Jardiniers du Nant
Hommage aux Jardiniers du Nant

C’est presque toujours à l’improviste que je débarque aux Jardins du Nant, car ici la spontanéité est de mise, l’accueil sans chichi et les gros chiens bienveillants.  J’y suis passée vendredi, juste avant de prendre livraison d’une commande de plantes au centre horticole de Lullier (GE) tout proche. Enveloppés de brouillard, les jardiniers s’affairaient à la rénovation d’un abri de jardin, destiné aux cours et ateliers qui s’égrènent ici au fil des saisons.  Catherine Gilliand m’a accueillie tout sourire et emmenée sur les sentiers.

Depuis ma première visite, qui a fait l’objet d’un article paru dans l’édition T&N du 16 mai 2013, le jardin est resté fidèle à lui même et à l’esprit permacole qu’Alain et Catherine lui ont insufflé. On s’y sent bien même en hiver, tant il y a de choses à voir, à contempler et à comprendre dans ce lieu magique où herbes folles, vivaces, potagers, arbres majestueux, buissons, étangs, tonnelles et vergers sont harmonieusement entremêlés. De nouvelles serres et un poulailler sont apparus, les buttes de culture ont été surélevées d’un cran, les pépinières se sont agrandies. Partout il y a des expériences qui s’appliquent, des idées qui émergent, des outils qui se créent. L’été dernier, Alain a rejoint un autre paradis, mais le jardin lui survit, plus vivant que jamais.

Son fils Matthieu, mais aussi Candice, Julian, Morgan , Thomas ont repris le flambeau aux côtés de Catherine, et poursuivent au sein d’un comité très investi les missions de l’association fondée par le couple, à savoir: favoriser les relations entre l’homme et la nature, au travers de différentes approches pédagogiques et artistiques, et toujours dans un profond respect mutuel. Pour 2020, la toute jeune et dynamique équipe propose un nouveau programme d’ateliers au jardin, allant de l’apiculture aux secrets de la taille, en passant par les incontournables ateliers au potager mais aussi les plus inattendus cours de chant et de dessin sous les arbres. Encadrés chacun par des professionnels de la branche, bon nombre de cours affichent déjà complet. Mais ça ne s’arrêtera pas là car Candice planche déjà sur le développement de journées à thème dédiées aux enfants.

Après le repas partagé, je suis repartie rassurée. Avec des plantes plein les yeux et le cœur tout léger.

 

Texte(s): Aino Adriaens
Photo(s): Aino Adriaens

Ces produits pourraient vous intéresser

  • Des canards coureurs indiens dans mon jardin

    22.00 CHF
    Ajouter au panier
  • Produire tous ses légumes toute l’année

    22.00 CHF
    Ajouter au panier
  • Le traité Rustica de la permaculture

    57.00 CHF
    Ajouter au panier