Balade ombragée au fil du bisse

Balades

valais, Trient

Balade ombragée au fil du bisse

Tout au long de la saison estivale, nous vous proposons des escapades qui privilégient la fraîcheur. Cinquième étape le long du bisse du Trient, qui permet d’admirer sans effort des paysages de haute montagne.

Construit durant la dernière décennie du XVIIIe siècle, ce bisse suit un ancien tracé de voie ferrée qui était à l’origine utilisé pour acheminer la glace du glacier du Trient jusqu’au col de la Forclaz et, de là, vers différentes villes de France, dont Lyon, Paris et Marseille. Un groupe d’agriculteurs, constitués en consortage, a réussi à capter cette eau pour la rediriger dans la Combe de Martigny, où elle permettait d’arroser les prés et les cultures, suivant un horaire de distribution bien établi. Remis en état en 1986, le bisse du Trient constitue un but de promenade prisé des randonneurs et des familles. À l’ombre une bonne partie de la journée, il permet de marcher au frais, en bénéficiant de vues somptueuses sur les sommets environnants ainsi que sur le glacier, qui est resté spectaculaire même si le réchauffement climatique est passé par là.

étapes

1. Bisse en travaux

Au départ du col de la Forclaz, il faut marcher une quinzaine de minutes avant de voir le bisse de Trient en eau. Suite à un éboulement survenu durant l’hiver, des travaux d’aménagement sont en cours au début du parcours. Le sentier ne sera pas accessible aux personnes à mobilité réduite ni aux poussettes avant 2019.

2. Vue d'aigle

Constamment à flanc de coteau, le chemin offre des vues dégagées sur les pâturages situés plusieurs centaines de mètres en contrebas, où paissent des troupeaux d’hérens, ainsi que sur les sommets qui dominent le village. Si vous êtes amateur de photo, prévoyez de bien charger les batteries de votre appareil!

3. Alarme en bois

Fonctionnant à l’aide d’une roue miniature qui actionnait un marteau en bois, ce système ingénieux permettait autrefois de donner l’alerte quand le débit du bisse devenait trop fort. Si cette alarme rudimentaire n’est plus en service, le gardien du bisse – en fonction du 1er juin au 15 septembre – a toujours pour mission d’intervenir en cas de débordement ou de tout autre problème pouvant survenir.

4. De l'eau partout

L’arrivée sur le glacier de Trient est spectaculaire. Entouré de sapins et de mélèzes, on débouche tout à coup sur un paysage de cascades et de rivières. Le mugissement de l’eau ajoute une note sonore particulièrement rafraîchissante par temps de canicule.

5. L'oasis de Trient

Depuis le glacier, on arrive à Trient en une heure trente environ, sans trop se presser, en suivant le sentier du bisse, le plus souvent ombragé. Situé sur le tracé du célèbre Tour du Mont-Blanc, le petit village voit passer des marcheurs du monde entier durant l’été.

Texte(s): Alexander Zelenka
Photo(s): Alexander Zelenka

infos pratiques

Y aller

En voiture: parking gratuit au col de la Forclaz. En transports publics: train jusqu’à Martigny, puis car postal juqu’au col de la Forclaz.

Le parcours

Distance: 9,5 kilomètres. Dénivelé positif: 260 mètres. Dénivelé négatif: 510 mètres. Aucune difficulté. Compter entre 2 h 30 et 3 h de marche, sans les pauses.

Se restaurer

Il est possible de se sustenter au Chalet du Glacier (magnifique terrasse avec vue sur le glacier). Cuisine simple et savoureuse. Tarte aux myrtilles pour les gourmands.

A emporter

Carte au 1:50 000 No 282 (Martigny). Crème solaire, chapeau ou casquette, eau en suffisance.

A noter

Il est possible de faire cette randonnée en aller-retour en s’arrêtant au glacier pour revenir ensuite à pied au col de la Forclaz. Si vous faites le parcours que nous présentons, vous pouvez revenir au col en prenant le bus (ligne 213 direction Martigny) à Trient
(5 minutes de trajet).