Rafraîchissement assuré au lac de Joux

Balades

vaud, Vallée de Joux

Rafraîchissement assuré au lac de Joux

Tout au long de la saison estivale, nous vous proposons des escapades qui privilégient la fraîcheur. Sixième étape à la Vallée de Joux (VD), entre Le Pont et Le Sentier, par un sentier aux ambiances contrastées.

Le lac de Joux se rappelle aux bons souvenirs des gens de la plaine, lorsqu’il gèle mais aussi quand la canicule règne. Perché à 1000 mètres d’altitude, il offre, en été, une fraîcheur bienvenue. Un chemin pédestre permet d’en faire le tour, mêlant randonnée alpestre et promenade côtière. Nous l’avons suivi du Pont au Sentier. La première partie du trajet nous tient éloignés du lac, à l’ombre des pâturages boisés. C’est la carte postale du Jura que l’on connaît. S’ensuit une rude descente et l’on change alors de décor. Surprise! Criques intimes, plages lumineuses et eaux limpides invitent à la baignade. Avec les fortes chaleurs de ces dernières semaines, l’eau a une température idéale. Et, pataugeant face à la Dent-de-Vaulion, on se remémore ces froids dimanches de février où le lac, saisi dans sa gangue de glace, prend des airs de Grand Nord.

étapes

1. Le Pont

Le pont jeté entre la «gouille» des Brenets et le lac a donné son nom à l’ancien hameau des Petites-Charbonnières. Quittant le port, le sentier s’élève sur l’éperon des Épinettes, un paysage de garrigue où embaume le parfum des pins et stridulent les criquets. Les plus courageux sauteront du plongeoir datant de 1930.

2. La forêt du Revers

Hêtres et épicéas offrent une ombre bienvenue autour du long pâturage boisé qui suit la crête. C’est le point culminant de la balade, loin de la fraîcheur du lac. En marchant discrètement, on peut apercevoir des chamois, relativement peu farouches.

3. Le Lieu

Un moine, dom Poncet, s’est le premier installé ici au Ve siècle. Ce village, qui était autrefois le chef-lieu de toute la région, se fait aujourd’hui bien discret, tapi dans son vallon. Nous suivons une crête située au-dessus du village. Peu après le site de la Roche fendue, un sentier dégringole vers le lac dont on entend les clapotis, tout proches. Il permet de rejoindre la plage de la Pointe de sable en quelques zigzag.

4. Esserts-de-Rive

C’est un peu la Côte d’Azur de la Vallée! Les plages y sont blanches, les eaux turquoises, et des maisonnettes de villégiature se devinent derrière les haies. C’est avant Pré Lionnet que les coins de baignade sont les plus sauvages. Ils ne sont accessibles qu’aux marcheurs!

5. La tête du lac

Sitôt passé le camping, c’est une belle réserve naturelle qui prend place sur la rive. Roselière et cordon boisé abritent des écosystèmes fragiles. Le chemin nous mène jusqu’à l’Orbe que nous suivons ensuite en direction du village du Sentier.

Texte(s): Marjorie Born
Photo(s): Marjorie Born

infos pratiques

Y aller

En transports publics:
Depuis la gare de Vallorbe, train régional direction Le Sentier-L’Orient, arrêt au Pont. Retour par le même train depuis la gare du Sentier.
En voiture:
Accès depuis Vallorbe ou par le col du Mollendruz ou du Marchairuz. Parking à la gare du Pont.

Le parcours

Prévoir 3 h 30 pour relier Le Pont au Sentier, sans compter les pauses et les baignades. La balade est longue de 12 kilomètres, avec très peu de dénivelé. Les plus courageux prendront la journée pour faire le tour complet du lac (5 h 30).

Se restaurer

Restaurant Les Esserts-de-Rive, tél. 021 845 55 74,
Hôtel-restaurant Le Rocheray, tél. 021 845 57 20,