Le lac Bleu, un pur cristal des Alpes

Balades

valais, Arolla

Le lac Bleu, un pur cristal des Alpes

Nous vous proposons durant tout l’été des escapades qui privilégient la fraîcheur. Première étape au lac Bleu d’Arolla, dont on atteint les eaux turquoise au prix d’une courte grimpette.

C’est un classique parmi les classiques: monter au lac Bleu depuis le lieu-dit La Gouille, quelques kilomètres avant le village d’Arolla. Souvenirs de promenades en famille, de courses d’école ou de randonnées scoutes, bien des jeunes Romands ont cheminé entre les troncs des mélèzes, sué lorsque le sentier grimpe tout droit dans le pâturage et été saisis d’une petite inquiétude au moment de glisser leurs pieds dans l’eau transparente et glacée de ce petit lac d’altitude. Facilement accessible à toutes les catégories de marcheurs, ce lieu les attire en nombre en été. Pour profiter pleinement de la quiétude de ce coin de paradis aux couleurs de lagon exotique, mieux vaut donc se lever tôt. Peut-être aurez-vous alors la chance de croiser un chamois ou quelques marmottes le long du chemin…

étapes

1. Rhodos à foison

La première partie de l’itinéraire a de quoi combler les amateurs de flore alpine: d’un côté et de l’autre du sentier, de grands buissons de rhododendrons recouvrent le sol et les rochers. Un décor alpin qui rappelle que l’on chemine à près de 2000 mètres d’altitude.

2. Sous les mélèzes

Alors que le sentier se fait moins escarpé, on pénètre dans un bois de mélèzes. Leurs troncs larges et tortueux rappellent que certains de ces arbres, emblématiques du Valais, sont plusieurs fois centenaires. On profite de la fraîcheur de la forêt avant la montée…

3. Hameau endormi

Des chalets coiffés d’ardoises s’accrochent au flanc de la montagne. C’est bon signe: il n’y a plus que quelques mètres à grimper en plein soleil pour atteindre le but de cette promenade et la fraîcheur du lac Bleu. En se retournant, on voit apparaître un étroit pic rocheux, que les gens d’ici appellent la «Dent de la sorcière» ou la «Marmotte de Satarma». L’occasion de reprendre son souffle!

4. Belles d'Hérens

Il n’y a pas de doute, nous sommes dans le val d’Hérens. À la belle saison, les troupeaux profitent eux aussi de la vue imprenable sur les sommets alentour. Pas farouches pour un sou, les vaches d’Hérens se laissent volontiers approcher pour une caresse.

5. Trempette de rigueur

Qui osera tremper les pieds plus de dix secondes dans l’eau cristallines du lac Bleu? Il paraît que c’est l’alliance d’algues et d’argile glaciaire qui lui donne cette époustouflante couleur turquoise.

Texte(s): Clément Grandjean
Photo(s): Clément Grandjean

infos pratiques

Y aller

En transports publics: à la gare de Sion, grimper dans le car postal à destination des Haudères, puis changer pour celui qui monte à Arolla. En descendre à l’arrêt «La Gouille».

En voiture: autoroute A9, sortie Sion-Est. Suivre la direction des Haudères, puis bifurquer vers Arolla. Parking au lieu-dit
La Gouille.

Le parcours

Sentier facile et bien balisé, comportant toutefois quelques passages relativement raides. Compter 45 minutes pour la montée et autant pour la descente.

Se restaurer

À Évolène, le Café-Restaurant de la Paix est incontournable. On y savoure aussi bien de classiques mets au fromage que des viandes cuites sur une ardoise évolénarde.

Se renseigner

Val d’Hérens Tourisme, rue Principale 13, 1982 Euseigne, tél. 027 281 28 15,