Des ors de l’abbaye de Saint-Gall aux strass de la station de Saint-Moritz

Balades

grisons - ticino, Grand Tour de Suisse 3/4

Des ors de l’abbaye de Saint-Gall aux strass de la station de Saint-Moritz

Notre escapade sur la route du Grand Tour de Suisse se poursuit aux confins de la Suisse. Cette troisième étape part de Saint-Gall et son domaine conventuel, pour traverser la verte Appenzell, le mystérieux Liechtenstein puis une bonne partie des Grisons, jusqu’à la station de Saint-Moritz.

Notre escapade sur la route du Grand Tour de Suisse se poursuit aux confins de la Suisse. Cette troisième étape part de Saint-Gall et son domaine conventuel, pour traverser la verte Appenzell, le mystérieux Liechtenstein puis une bonne partie des Grisons, jusqu’à la station de Saint-Moritz.
Munis de nos patins, nous pénétrons en silence dans la salle baroque de la bibliothèque de l’abbatiale de Saint-Gall. Manuscrits précieux et incunables rassemblés ici dès le VIIIe siècle, témoignent de l’histoire intellectuelle européenne. Nul ne saurait passer par Saint-Gall sans visiter l’une des plus anciennes bibliothèques de couvent du monde. Elle est à ce titre classée au patrimoine mondial de l’Unesco depuis 1983. Mais il nous faut déjà quitter cette jolie cité fondée par un moine irlandais pour entamer notre road trip en Suisse orientale. Sitôt les faubourgs dépassés, nous sommes envoûtés par un parfum qui ne nous quittera plus, jusqu’aux Grisons: celui des foins fraîchement coupés! Par chance, notre e-Golf ne produit, contrairement aux voitures normales, aucune odeur désagréable et nous laisse apprécier pleinement les odeurs de la campagne appenzelloise. Fenêtres ouvertes, en goguette sur de petites routes de campagne, on se délecte des collines verdoyantes et des fermes isolées.

Appenzell la verdoyante
Un bref arrêt dans le chef-lieu s’impose. Appenzell est un charmant bourg avec ses façades peintes et ses boutiques folkloriques. Nous savourons un biberli, la spécialité locale de pain d’épice fourré de pâte d’amande, avant de reprendre la route. La montée à l’alpage du Schwägalp nous donne un bel aperçu des innombrables randonnées qu’il y aurait à faire dans la région, dans le massif de l’Alpstein, autour du Säntis. L’émetteur installé sur le sommet culminant du canton (2502 m) est encore bien visible lorsque nous atteignons la vallée de la Thur pour rejoindre Wildhaus. Nous quittons ensuite le Haut-­Toggenbourg pour descendre rapidement vers la vallée du Rhin qui contraste fortement par son urbanisation. Par chance, l’itinéraire du Grand Tour nous fait découvrir l’adorable village de Werdenberg. Une quarantaine de maisons en bois datant du XIIe siècle se blottissent au bord d’un petit lac, à l’abri d’un imposant château. Voilà donc à quoi ressemblaient les cités helvétiques aux premières heures de la Confédération, le Pacte fédéral datant de 1291.

Dans la patrie de Heidi
Quelques kilomètres nous permettent de traverser le Rhin et, oh surprise, nous voici déjà au Liechtenstein! Aucune douane ne sépare la Suisse et la principauté voisine qui forment un espace économique commun. Seule vraie différence: les plaques d’immatriculation des voitures. Quelque 36 000 habitants peuplent ce pays de 160 km2 dirigé par le prince Hans-Adam II qui réside toujours au château de Vaduz. Nous rejoignons la Suisse par le col du Luzisteig. Il permet de gagner Maienfeld par une route bucolique qui serpente dans une forêt de pins et de chênes séculaires. Allegra! Nous voilà aux Grisons! La présence de chars d’assaut
parqués à l’orée du bois s’explique par la proximité d’une place d’armes. Maienfeld recèle heureusement d’autres attraits: des vignobles prometteurs, une vieille ville pittoresque ainsi que le village de Heidi, qui ravit les familles comme les touristes de passage. C’est en effet cette région qui inspira à l’auteure Johanna Spyri les aventures de la petite fille, de ses chèvres et de son ami Peter. Mais le soleil est en train de se coucher derrière le Pizol, il est temps de rejoindre Bad Ragaz – d’où l’on peut visiter le «Haut lieu tectonique suisse Sardona», inscrit au Patrimoine mondial de l’Unesco – pour une pause détente dans ses eaux thermales, puis une nuit de repos salvateur.
Le lendemain, c’est à travers les vignobles de Maienfeld que nous reprenons la route. Nous traversons rapidement la vallée du Prättigau avant de grimper jusqu’à Davos. Cette station de sports d’hiver est une véritable ville d’altitude (1560 m). Elle offre, en été, d’innombrables perspectives
pour les amoureux de la randonnée et du VTT. Mais il est temps pour nous de rejoindre la Basse-Engadine par le col de la Flüela. Notre route suit une belle vallée alpine qui, à mesure que nous montons, se fait de plus en plus sauvage. Des torrents d’eau tumultueuse dévalent des versants escarpés. Arrivés au col (2383 m), nous avons l’impression de toucher aux sommets si proches. Il aurait été dommage d’emprunter le tunnel de la Vereina et de manquer ce paysage! La descente sur Suchs recharge les batteries de notre voiture. Mais les nôtres sont vides! Une pause s’impose. À quelques encablures de l’itinéraire du Grand Tour, Guarda vaut le détour. Comme tous les villages engadinois, ses maisons sont admirablement décorées de sgraffites.

Berlines et tracteurs
A Zernez, l’une des portes du Parc national suisse, nous choisissons de faire un crochet par le val Müstair afin d’admirer le couvent bénédictin de Saint-Jean, inscrit au patrimoine mondial de l’Unesco. Habités depuis mille deux cents ans, les bâtiments historiques sont en partie ouverts à la visite. Cette escapade nous donne aussi l’occasion de rouler dans le périmètre du Parc national, parmi de vastes étendues de pins et d’épicéa. Quelques gouttes annoncent l’orage tandis que nous visitons l’une des régions les plus orientales de Suisse. Au-delà, c’est l’Italie! Depuis le col de l’Ofen, toute la vallée est classée Réserve de biosphère de l’Unesco pour la richesse de son patrimoine naturel et culturel. Nous voici en Haute-Engadine. La vallée s’élargit, dès Zuoz, et offre une succession de pittoresques villages ponctués de lacs, dans un paysage verdoyant. Ici, les balles rondes côtoient les greens de golf et les berlines de luxe dépassent les tracteurs le plus naturellement du monde. Nous approchons de Saint-Moritz, terminus de notre étape du Grand Tour et station de villégiature en altitude bien connue de la jet-set du monde entier.

+ D’infos Retrouvez le 3 août notre prochaine étape entre Bellinzone et Lausanne.

Texte(s): Marjorie Born
Photo(s): Infographie et photos Suisse Tourisme

infos pratiques

Le parcours

De Saint-Gall à Saint-Moritz, l’itinéraire du Grand Tour parcourt 227 kilomètres. L’aller-retour pour Müstair rallonge la balade de 78 kilomètres.

Durée

Bien sûr, il faudrait s’arrêter plus longuement pour pouvoir profiter notamment des nombreux itinéraires de randonnée qui parcourent cette partie des Alpes. Mais trois jours permettent d’avoir un bel aperçu de la région.

Sites Unesco

SAINT-GALL
Tout le domaine conventuel de Saint-Gall est inscrit au patrimoine mondial de l’Unesco. La cathédrale baroque et la bibliothèque aux ornements rococo valent à eux seuls la visite.
+ D’infos www.st-gallen-bodensee.ch

MÜSTAIR (GR)
Le couvent bénédictin de Saint-Jean, fondé à l’époque de Charlemagne (775), et ses fresques polychromes sont un trésor artistique de valeur internationale.
+ D’infos Kloster St. Johann, 7537 Müstair, www.muestair.ch  

Balades

SÄNTIS
Le téléphérique qui part de la Schwägalp, entre Appenzell et le Toggenbourg, permet d’atteindre le sommet du Säntis (2502 m), dans le massif de l’Alpstein. De là, un vaste réseau de sentiers pédestres permet d’apercevoir tous les pays qui entourent la Suisse!
+ D’infos www.saentisbahn.ch

HAUT LIEU TECTONIQUE SUISSE SARDONA
Autour du Piz Sardona, une région de 300 km2 témoigne d’un incroyable phénomène géologique de chevauchement. Le Haut lieu tectonique suisse Sardona est pour cette raison inscrit au patrimoine de l’Unesco.
+ D’infos www.unesco-sardona.ch

Hébergement et gastronomie

FLAUDEREI
Les eaux minérales aromatisées aux fleurs et herbes aromatiques Flauder sont l’une des spécialités d’Appenzell. La manufacture Goba propose également des produits dérivés: sirops, tisanes, liqueurs, etc.
+ D’infos Hauptgasse 21, 9050 Appenzell, www.goba-welt.chBISTRO

BISTRO WERDENBERG
Dans l’enceinte du château de Werdenberg, le Bistro accueille les visiteurs avec une cuisine régionale maison, des bières locales et des événements culturels.
+ D’infos www.schloss-werdenberg.ch

SWISS HEIDI HOTEL
Avec sa façade rouge contemporaine, impossible de manquer le Swiss Heidi Hotel. Une borne permet d’y recharger sa voiture électrique afin de profiter des restaurants de Maienfeld ou des bains thermaux de Bad Ragaz.
+ D’infos www.swissheidihotel.ch

HOTEL MEISSER
Que ce soit pour une pause gourmande ou pour y passer la nuit, l’Hotel Meisser est un petit bijou, posé dans le cadre exceptionnel du petit village engadinois de Guarda. Cet hôtel historique (1893) est en mains familiales depuis cinq générations. Romantique à souhait!
+ D’infos www.hotel-meisser.ch

MEIER-BECK
Impossible de quitter les Grisons sans avoir dégusté une tourte aux noix! Dans le val Müstair, la Boulangerie Meier-Beck propose de nombreuses spécialités gourmandes: gâteau aux noisettes, pains aux poires ou aux fruits secs, et bien sûr tuorte da nusch.
+ D’infos Meier-Beck, via Veglia 99, 7536 Sta. Maria, www.meierbeck.ch

Stations de recharge

Si vous voyagez en voiture électrique, vous trouverez une liste des bornes de recharges placées sur l’itinéraire sous www.myswitzerland.com/e-grantour. L’application smartcharge permet de localiser tous les autres postes de recharge disponibles à proximité.

Se renseigner

Découvrez l’itinéraire et collectez les informations importantes sur www.myswitzerland.com/grandtour