valais, Beudon

Balade sur les chemins escarpés de Beudon

Le plaisir de suivre un tracé aérien délivrant de belles sensations se fait parfois sentir. La grimpée jusqu’au domaine viticole de Beudon (VS) offre de jolis frissons.

Du village de Mazembroz, lorsqu’on a en point de mire Beudon, on se pose la question de savoir par où peut bien passer le chemin conduisant à ces maisons isolées. À faible hauteur, dans cette pente abrupte entrecoupée de falaises, un groupe d’amateurs d’escalade qui s’entraînent à partir d’un sentier donne une première indication. Mais après? Après, c’est la découverte d’une traversée susceptible de donner quelques frissons… de plaisir aussi lorsqu’on apprécie les passages quelque peu vertigineux. Le torrent de la Randonne franchi, les «vignes dans le ciel» apparaissent. Des parcelles cultivées dans l’esprit respectueux de la biodynamie où la flore dispute le terrain à des rangées de ceps au feuillage encore frais. En bordure du domaine, dans la descente qui nous ramène à Saillon, le chemin redevient brièvement aérien sur des prairies sèches – prudence – d’où s’envole une armada d’ascalaphes. Ces insectes aux larges ailes translucides rappellent un peu la libellule. Revenu en plaine, en longeant le canal de Fully à hauteur de la cascade de la Randonne, on pense qu’il doit être possible de repérer le fameux passage escarpé de la montée. Il se présente sous la forme d’une fine ligne transversale franchissant un surplomb. D’en bas, on se prendrait presque à douter d’avoir emprunté cet itinéraire.

étapes

Une myriade de papillons
Se cantonner à la seule mention d’un point sur une carte ne serait pas faire honneur aux papillons rencontrés en cours de route. De magnifiques espèces se succèdent à un rythme effréné. Il se dit d’ailleurs des pentes escarpées de Beudon qu’elles sont les plus riches de Suisse en lépidoptères… Aux côtés du rare cardinal se succèdent des espèces comme les mélitées, les nacrés ou encore le magnifique azuré des orpins.

Un chemin hors cadre
Une fois n’est pas coutume, ce tracé hors du commun mérite à lui seul d’être évoqué pour les fortes impressions qu’il laisse à ceux qui le suivent. Aux traversées de chênaies s’ajoutent celles de prairies sèches joliment fleuries. Mais il y a surtout ces passages munis de câbles en pleine falaise. Certaines marches taillées dans la roche ont juste la grandeur d’un pied. Adossé à la paroi, l’endroit est bien choisi pour apprécier au mieux la vue.

Des vignes célestes
En prenant pied sur les terrasses du domaine viticole de Beudon, c’est au sein d’une exploitation classée Demeter que l’on pénètre. Marion et Jacques Granges, pionniers de la biodynamie viticole en Suisse (voir Terre&Nature du 20 juillet 2020), y ont développé cette méthode de culture douce, basée sur le respect du vivant, qui régénère les sols et la végétation tout en proposant des produits à haute qualité nutritive.

Une flore épanouie
La flore de cette région du Valais réserve de belles rencontres à cette époque de l’année. Les saponaires s’éparpillent jusque dans les chênaies, les coquelicots côtoient ces chardons qui attirent les insectes. La famille des orchidées aussi est bien représentée avec les orchis morio, mâle et brûlé. Quant à la silhouette caractéristique du bien nommé orchis pyramidal, elle commence seulement à pointer vers le ciel.

Des panoramas à foison

Un coup d’œil sur l’impressionnant massif du Grand-Chavalard qui domine Beudon, un autre sur la silhouette caractéristique de la Pierre-Avoi qui se dresse au-delà de la plaine du Rhône, ce ne sont pas les beaux panoramas qui manquent tout au long de ce tour. S’y ajoutent les vues plongeantes sur la mosaïque des vignes et la belle enfilade en direction de Sion d’où surgit la tour du château de Saillon.

Texte(s): Daniel Aubort
Photo(s): Daniel Aubort/ Infographie Pascal Erard

infos pratiques

Y aller

En transports publics: ligne de bus depuis la gare de Sion pour Mazembroz-Fully
En voiture: sortie Fully, puis suivre Fully en direction de Saillon. Parking à Mazembroz.

Le parcours

Tracé de montagne assez rude et muni de câbles, en boucle, de 2h45 de marche pour 7 km et un dénivelé de +/-480 m. Bon équipement indispensable. À faire uniquement par terrain sec, cette randonnée est strictement réservée aux personnes ayant le pied sûr et n’ayant pas peur du vide. Carte de l’OFT au 1:25000 No 1305 Dent-de-Morcles

Se restaurer

Il n’y a pas de restaurant sur le tracé, prendre un pique-nique avec soi. Nombreux établissements entre Mazembroz et Fully.

Se renseigner

Randonnée Beudon: www.fullytourisme.ch