valais, Sierre

Balade givrée dans le bois de Finges

Peu après Sierre (VS) en direction de Brigue, le site protégé du Bois de Finges s’érige en un vestige naturel préservé. À cette période de l’année, les lieux se nimbent d’une aura mystérieuse.

Aux portes du Bois de Finges, le froid piquant de ce début de matinée nous saisit d’emblée. Les voiles d’un léger brouillard et le givre apportent une touche de mystère. Dans cette plaine du Rhône industrieuse, le site est un rare vestige de nature brute. Les collines en forme de cône qui le parsèment se singularisent par des milieux qui changent suivant leur orientation. En effet, selon que leurs flancs sont tournés vers le sud, l’est, l’ouest ou le nord, elles abritent une végétation et une faune différentes. Alors que nos pas quittent la route conduisant à la gravière installée sur la rive du fleuve, une composition saisissante d’harmonie s’impose à nos yeux. Le vert des pins, la rouille de buissons et la brume rasante qui s’amuse entre les graminées ourlées de dentelles givrées s’associent comme pour nous inviter dans un monde enchanté. Le chapelet d’étangs autour desquels nous randonnons en boucle ajoute un surcroît de mystère à ces lieux. Peu après le curieux obélisque qui se dresse en pleine forêt – en fait le pilier d’un aqueduc de 1880 –, un arbre qui borde l’un des étangs attire notre attention. Largement entaillé à sa base, ce peuplier ne résistera pas longtemps à l’appétit du castor. Et, lorsque ces lignes paraîtront, peut-être se sera-t-il couché sous l’effet conjugué des dents du rongeur et d’un coup de vent.

étapes

Le pin, roi du massif
En fin d’automne, la broussaille au feuillage coloré et les souches moussues piquetées de champignons rehaussent le cachet de la forêt de Finges. Le pin s’octroie la place de choix dans ce massif boisé. Ses branches lâches laissent voir le ciel tout en offrant une bonne luminosité au sous-bois. Près du Rosensee, nous sommes surpris par une floraison inhabituelle pour la saison: le polygale petit-buis fleurit habituellement en mars.
Des pains de sucre
Dans un premier temps, les collines basses du Bois de Finges n’attirent pas l’attention. On réalise ensuite qu’elles sont toute en forme de pain de sucre. Leur origine est fort ancienne. Fragilisée par la disparition du glacier du Rhône, la montagne qui dominait Salquenen s’effondra il y a neuf mille ans, constituant le matériel qui façonne ces reliefs joliment modelés.
Mystérieux étangs
Les nombreux plans d’eau du site de Finges s’égrènent comme un chapelet sur le bien nommé «Circuit des étangs». Lors de notre passage, certains étangs se trouvaient masqués par une roselière blanchie par le givre et joliment nimbée d’un voile de brume. D’autres, comme le Rosensee et le Pfaffusee, se longent à fleur d’eau dans un beau décor de pinède.
Castor et râle d’eau

Des arbres incisés trahissent la présence du castor. Prudent, le rongeur ne se montre pas en pleine journée. La faune reste discrète par ce froid mordant quand un cri étrange se terminant par des grognements monte d’une roselière. C’est l’appel du râle d’eau. Cet oiseau farouche ne se dévoile que furtivement lorsqu’il se coule dans les ouvertures de la végétation.

Vaste site protégé

Sur l’autre rive du Rhône, à Salquenen, se trouve le centre administratif du Parc naturel régional de Finges. Un site protégé d’importance nationale labellisé en 2013. Le Bois de Finges n’en représente qu’une partie. Ce vaste territoire s’étale en effet entre les Wildstrubel, qui font frontière avec le canton de Berne, et la région du Bishorn. Le centre propose notamment des cours et des sorties.

Texte(s): Daniel Aubort
Photo(s): Daniel Aubort/ Infographie Pascal Erard

infos pratiques

Y aller

En transports publics: arrêt à Sierre sur la ligne CFF, puis service de bus No 451 pour Bois de Finges. Arrêt à côté du pont sur le Rhône. En voiture: sortie autoroute Sierre-Est. Parkings à proximité du pont sur le Rhône direction Sierre ou au Restaurant de l’Ermitage direction Finges.

Le parcours

Parcours sans difficulté, à très faible dénivelé, d’environ 7 km pour 2 heures effectives de marche. Deux passages se font en boucle. S’équiper de bonnes chaussures (terrain parfois humide) et prendre un pique-nique.
Carte de l’OFT au 1: 25 000 No 1287 Sierre

Se restaurer

Dans l’attente de la réouverture des restaurants, prendre un pique-nique avec soi.

Se renseigner

Parc naturel régional Valais/Finges: www.pfyn-finges.ch