l

valais, Blitzingen

Balade en noir, blanc et or

En décembre, les journées sont courtes dans la vallée de Conches. Sous la lumière crépusculaire, le charme paisible de ses beaux villages et de ses chapelles se laisse découvrir au fil de l’itinéraire hivernal tracé sur la neige.

Un paysage doucement vallonné où les bourgs s’égrènent de part et d’autre de la rivière; un train qui relie de petites gares sorties d’une maquette de chemin de fer – et de larges boulevards tracés sur les champs enneigés, que des skieurs de fond parcourent dans les deux sens: la vallée de Conches (Goms en allemand) fait le plein de touristes en toute saison, mais surtout dès les premiers flocons. En cette saison, la région se laisse volontiers découvrir à pied, au gré d’une trace allant d’un village à l’autre et permettant de combiner facilement randonnée et retour en train. Pour notre part, nous avons choisi de rejoindre Münster de Blitzingen, avec une petite boucle supplémentaire dans la forêt surplombant Reckingen: nichée au milieu des sapins, la Staalen Kapelle, la plus bucolique des nombreuses chapelles baroques de la vallée, mérite à elle seule une visite.

étapes

Blitzingen

Notre point de départ se situe à Bodmen, l’un des quatre hameaux qui composent le village, sur la rive gauche du Rhône. On la quitte pourtant dès le début de la balade, contrairement aux skieurs. Attention donc à suivre la signalisation pédestre violette, l’accès de la piste de fond étant interdit aux piétons.

2. Ligne rouge

Sous le ciel chargé de ce début d’hiver, le train de la ligne MGB reliant Viège à Andermatt (UR) est la seule tache de couleur qui anime un paysage immobile. Le réseau de la compagnie gravit au total plus de 3300 m de dénivelé, franchit une trentaine de tunnels et 126 ponts.

3. D’une rive à l’autre

Même s’il affiche des dimensions fort peu fluviales, ce modeste torrent que l’on franchit à trois reprises au cours de notre itinéraire est bel et bien le Rhône. Ses méandres et ses berges naturelles en font un site apprécié des adeptes de sports aquatiques tel le rafting. Pour l’heure, la rivière n’incite guère à la baignade.

4. Staalen Kapelle

Entre 1630 et la fin du XVIIIe siècle, une septantaine d’églises et de chapelles ont été construites ou rénovées dans la vallée, souvent à grands frais, grâce à des générations d’artistes locaux. À 20 minutes de  Reckingen, blottie sous les sapins, la chapelle de Staalen est un fleuron de ces flamboyances baroques et vaut largement la petite grimpette nécessaire pour y accéder.

5. Une tradition de facteurs d’orgues

La quasi-totalité des (nombreux) orgues présents dans les églises de la vallée ont été construits par des artisans de la région et sont souvent joués en concert. Celui de l’église paroissiale de Münster ne fait pas exception à la règle. Fabriqué vers 1685, il a été rénové il y a quarante ans.

infos pratiques

Y aller

En voiture
30 min depuis Brigue. Parking gratuit dans le village.
En train
Matterhorn-Gotthardbahn (MGB) depuis Brigue, station Blitzingen (arrêt sur demande).

Le parcours

11 km pour un dénivelé positif de 300 m. Compter 3 à 4 h selon la dureté de la neige tassée.

Se restaurer

Hôtel Croix d’Or & Poste, Münster, www.hotel-postmuenster.ch

Se renseigner

Carte des randonnées d’hiver à télécharger sur www.obergoms.ch

Ces produits pourraient vous intéresser

  • Le guide des randos panoramiques

    19.00 CHF
    Ajouter au panier
  • Escapades Hivernales

    25.00 CHF
    Ajouter au panier
  • Le Guide des plus belles balades de Suisse romande

    30.00 CHF
    Ajouter au panier