Balade dans la belle combe magnifiée par l’automne

Balades

jura, Biaufond

Balade dans la belle combe magnifiée par l’automne

Dans le profond canyon que s’est taillé le Doubs, le site de Biaufond séduit pour la variété de ses paysages, sa pêche au brochet et ses oiseaux d’eau. Découverte au fil d’un itinéraire jouant à saute-frontières entre trois cantons.

C’est à un coude de la gorge du Doubs que l’on tombe sur Biaufond. Tel est le nom d’un hameau, mais aussi d’un lac. C’est encore l’autre nom donné à une combe magique, celle des gorges de la Ronde. Après nous être laissé surprendre par des écureuils sur le raidillon qui mène au lieu-dit du Bas-de-Brandt et avoir goûté à une halte bien plaisante sur les bords de l’étang forestier du Cul-des-Prés, nous atteignons par des échelles métalliques l’étroit défilé de la combe de Biaufond. Nous aurions pu passer des heures dans ce sanctuaire sauvage dégageant la force d’un site sacré, mais il est déjà l’heure de reprendre le chemin qui nous ramène vers le lac de Biaufond, ses pêcheurs, ses cygnes et ses canards. Cette boucle nous aura aussi permis de fouler les territoires des cantons du Jura, de Neuchâtel et de Berne dans une nature qui se rit des frontières.

étapes

1. Lac sur le Doubs

D’une largeur maximale de 300 mètres pour une longueur de près de 4 kilomètres, la vaste retenue du lac de Biaufond est née de la construction du barrage du Refrain qui remonte au début du siècle passé. Nichées au cœur d’un écrin de verdure, les eaux du Doubs sont ici entièrement françaises même si les berges du fleuve sont longées par la frontière suisse.

2. Hivernants

Le lac de Biaufond est considéré comme le meilleur site d’hivernage sur le Doubs pour les oiseaux aquatiques. Riches de plantes et de poissons, ses eaux conviennent aussi bien aux canards et aux foulques qu’aux cormorans (photo). Même le rare balbuzard pêcheur y a fait des apparitions, faisant concurrence aux amateurs de pêche au brochet.

3. Le joli étang du Cul-des-Prés

À mi-parcours de cette boucle, à l’entrée supérieure de la combe de Biaufond, nous débouchons sur le Cul-des-Prés. Un nom pour le moins curieux pour désigner le cadre paisible d’un joli plan d’eau enchâssé dans la forêt. Foyer, banc, table et couvert: l’endroit est parfait pour déballer le pique-nique. Et y faire une sieste si l’envie vous en prend.

4. Passage obligé

Ce sont des échelles qui permettent d’atteindre la combe de Biaufond. De hautes falaises enserrent ici un lit de gros blocs calcaires. Les mousses, fougères et champignons prennent possession des arbres et d’un fatras de troncs renversés. Seuls le passage discret d’un chamois et le tambourinage de pics troublent le silence. Au sortir du défilé subsiste l’étonnante impression d’une aventure exotique.

5. Fougères reines

La végétation de la combe de Biaufond étonne par son exubérance. Une catégorie de plantes se taille la part du lion en sous-bois: les fougères. L’élégante langue de cerf (photo) y est omniprésente. Cette plante qui se développe dans les vallons frais à forte humidité se reconnaît à ses feuilles entières d’un vert luisant et
par les fructifications en forme de trait.

Texte(s): Daniel Aubort
Photo(s): Daniel Aubort

infos pratiques

Y aller

En transports publics
La ligne de CarPostal No 371 relie la gare de La Chaux-de-Fonds à Biaufond en
42 minutes.
En voiture
P
rendre la direction de Belfort à La Chaux-de-Fonds, ou alors rejoindre le village des Bois (JU) et suivre Biaufond dans les gorges du Doubs. Places de parc à Biaufond.

Le parcours

Compter 2 h 30 de marche effective pour 8 km et un dénivelé de +/- 300 m.  La traversée de la combe de Biaufond – signalisation de chutes de pierres et passages d’échelles – demande de la prudence. Ce tronçon est déconseillé aux personnes sujettes au vertige et aux enfants en bas âge. Bonnes chaussures. Carte de l’OFT au 1:25 000 No 1124 Les Bois.

Se restaurer

Restaurant de Biaufond. Spécialités de poissons. Sur réservation: brochet du Doubs. Ouvert du vendredi au dimanche. Tél. 032 968 64 85.

Se renseigner

Parc régional du Doubs/Biaufond: www.parcdoubs.ch