berne, Moutier

Balade avec une mer de brouillard pour horizon

Sur le toit du Jura, le regard porte jusqu’aux Alpes. Les paisibles sommets du Raimeux forment un archipel isolé au-dessus des brumes d’automne.

De Moutier au sommet du Raimeux, le sentier longe les intimidantes gorges taillées par la Birse. Ce panorama grandiose se mérite: l’itinéraire sinue en lacets serrés entre les falaises de la forêt de Crêt. Il continue ensuite à travers clairières et pâturages jusqu’à la cabane des gorges, gardiennée chaque week-end par la section Delémont du Club alpin. L’itinéraire poursuit en pente douce jusqu’au Raimeux de Grandval, à quelques pas du sommet du Raimeux, plus haut point du canton du Jura. Cette région offre plusieurs sites d’escalade renommés, mais les nombreux sentiers permettent aux marcheurs de flirter avec les arêtes et falaises vertigineuses. Pour les moins téméraires, les alpages offrent une vue imprenable sur les Alpes et les vallées avoisinantes. De retour à Moutier, la chapelle de Chalière est une fenêtre sur le passé historique de la cité prévôtoise.

étapes

1.Les gorges de Moutier

Après une rude montée dans la forêt, ces imposantes gorges se dévoilent. Au fond, la Birse serpente entre les arêtes de calcaire dentelées. Difficile de rester de marbre face à ces impressionnantes falaises. Goethe lui-même en a eu le souffle coupé lors
de son passage à Moutier en 1779.

2. Cabane du CAS

Installée dans un pâturage à 1240 m d’altitude, la cabane du Club alpin (CAS) jurassien accueille les visiteurs chaque week-end de l’année. Il s’agit de l’une des rares cabanes du club dans la région. En plus de ce refuge, la section Delémont s’occupe de la lointaine cabane du Binntal, dans le Haut-Valais, qui fait l’objet d’importants travaux de rénovation.

3. Raimeux de Grandval

Alors que le stratus s’accroche dans les vallées, le Raimeux de Grandval offre un point de vue ensoleillé sur le plateau. Au sud, les Alpes bernoises se dressent tel un mur de granit. Au nord, une plaine de brouillard lisse s’étend jusqu’au massif des Vosges, qui dépasse à peine de la brume. Avec un petit effort supplémentaire, il est possible de faire un pas de l’autre côté de la frontière jurassienne, et atteindre le Mont-Raimeux (1302 m), point culminant du canton du Jura.

4. Ambiance d'automne

En cette saison, on ne coupe pas au brouillard! Alors autant faire avec, et s’amuser à trouver les silhouettes d’arbres les plus fantomatiques. Le sud du Raimeux est devenu une réserve forestière, trop escarpée pour que son exploitation soit rentable. Cette zone regorge de pins sylvestres, d’alisiers blancs et de chênes. Elle abrite aussi des lézards et des vipères qui restent tranquilles en attendant les beaux jours.

5. Moutier

Il n’y a pas que le tour automatique et la question jurassienne à Moutier. Si elle peut paraître un peu terne au premier abord, la cité prévôtoise possède un riche passé historique. La chapelle de Chalière et ses fresques du XIe siècle sont des témoins de cette époque où Moutier était un important centre intellectuel et religieux. L’exceptionnelle bible de Moutier-Grandval – aujourd’hui propriété du British Museum – est une autre relique de cette période.

Texte(s): Vincent Jacquat
Photo(s): Vincent Jacquat

infos pratiques

Y aller

En voiture
Prendre l’autoroute A16 jusqu’à la sortie Moutier Nord. Possibilité de se garer autour de la gare de Moutier.
En transports publics
Les trains régionaux font un arrêt à Moutier, de même que l’ICN en provenance de Bienne.

Le parcours

L’itinéraire monte sec au départ de Moutier (dénivelé de +1080 mètres, principalement dans la forêt). Il se fait ensuite plus doux et traverse les prairies du Raimeux. Compter environ 3 h 30 pour 12 km de sentier balisé.

Se restaurer

À Moutier, la Brasserie de l’Indus sert toutes sortes de viandes de saison.
Le restaurant Le Soleil dispose d’une carte fournie, dont différents plats à l’ancienne. Il est possible, le week-end, de se restaurer à la cabane des gorges du Club alpin.

Se renseigner

D’autres itinéraires de balade en ville de Moutier et dans la région sur le site de l’Office du tourisme du Jura bernois à télécharger sur www.jurabernois.ch