l

vaud, Le Sentier

Balade avec le lac de Joux comme unique horizon

Partagée à parts égales entre un charmant sentier riverain et une crête de pâturage boisé, la randonnée de trois heures qui relie le village du Sentier à celui du Pont (VD) multiplie les plaisirs.

Le plaisir est à chaque fois renouvelé lorsqu’on plonge son regard dans la vallée de Joux, que ce soit du col du Marchairuz ou de celui du Mollendruz. Ce microcosme du Jura vaudois recèle en effet une multitude de facettes attrayantes. La balade de trois heures qui relie Le Sentier au Pont en est un condensé des plus représentatifs. Certes, en ce jour de février, comme un résumé de cette région marquée par un fort tempérament, la météo incertaine nous joue des tours pendables avec d’insistantes giboulées neigeuses qui s’abattent sans crier gare. Puis, tout aussi vite qu’il a disparu derrière les nuées, le soleil revient en force et inonde le paysage d’une lumière éclatante. L’étroit chemin, coincé entre les parois rocheuses et un lac de Joux sur lequel naviguent des oiseaux au repos, rejoint à mi-parcours une crête à la faune bien différente. Jaugeant à distance notre arrivée sur la large piste herbeuse qui mène droit sur elle, une harde de chamois se demande si elle va devoir céder la place à notre passage. Elle fera juste quelques pas de côté, sans s’arrêter pour autant de brouter. En sortant du bois, un splendide panorama sur les lacs de Joux et Brenet, joliment bordés des villages du Pont et des Charbonnières, récompense nos efforts.

étapes

Le Sentier, bourg horloger

Véritable bastion du monde horloger suisse dès le XVIIIe siècle, le Sentier a su conserver un plaisant caractère villageois. Les manufactures horlogères prestigieuses côtoient de grandes demeures.
Leurs façades couvertes de tavillons ou de plaques de tôle donnent à certains quartiers un étrange cachet vintage. Ces couvertures protectrices racontent surtout de la rudesse du climat qui règne dans la vallée en hiver.

Un bijou de lac

Déambuler au bord du lac de Joux ne se limite pas à la seule admiration d’un cadre des plus romantiques. Ballottés par les vagues, des foulques et des grèbes nagent à proximité du rivage. D’autres oiseaux se tiennent un peu à l’écart. Des garrots à œil d’or! Ces hivernants venus du nord ne font ici qu’une escale. Avec 24 km de rives, une profondeur moyenne de 21 m,
ce lac est le plus important plan d’eau de la chaîne jurassienne.

Pâturages boisés

Depuis Les Esserts-de-Rive, nous quittons le sentier pour entamer l’unique grimpée de la journée qui
rejoint le village du Lieu, à mi-parcours. Après avoir zigzagué, le sentier rejoint la crête des Revers. Ce replat boisé bordé de falaises qui plongent dans le lac est entrecoupé de longs pâturages. Ce paysage particulier créé par l’homme porte le nom de pâturage boisé dans
le Jura suisse et de pré-bois sur son versant français.

Rutilant martin-pêcheur

Magnifique espèce inféodée aux plans d’eau et rivières, cet oiseau se cantonne généralement au-dessous de 600 mètres d’altitude en Suisse. Depuis les années 1990, il s’est installé sur les rives des lacs de Joux et Brenet en période de reproduction. Lors de notre passage, l’un de ces redoutables petits chasseurs de poissons et  d’insectes aquatiques se tenait justement à l’affût de ses proies, perché sur le mat d’une barque amarrée au Pont.

Flânerie au Pont

À la sortie du massif forestier, un promontoire rocheux nous offre un très beau coup d’œil. Sur la gauche, le village des Charbonnières abrite le Musée du vacherin Mont-d’Or. Devant nous, sur le quai bordé des maisons du village du Pont, des promeneurs flânent tout
en admirant le paysage lacustre. La vue y est spectaculaire en cette fin d’après-midi. À l’extrémité de la longue enfilade du lac se devinent quelques toits du Sentier, d’où nous sommes partis.

Texte(s): Daniel Aubort
Photo(s): Daniel Aubort

infos pratiques

Y aller

En transports publics
Selon le point de départ choisi pour la balade, rejoindre Le Pont ou Le Sentier par la ligne Travys, au départ de Vallorbe.
En voiture
On atteint les villages du Pont et du Sentier par les cols du Mollendruz ou du Marchairuz.

Le parcours

Parcours sans difficulté de 12 km entre Le Sentier et Le Pont. Comptez 3 h de marche effectives. Faible dénivelé de +/- 200m. Bonnes chaussures conseillées. Retour au point de départ par le train ou à pied. Carte OFT No 1221 le Sentier.

Se restaurer

Le Buffet de la Gare du Sentier: restaurant chinois et des plats du jour en semaine, tél. 021 565 66 88. Hôtel-Restaurant Bellevue, au Rocheray: cuisine de saison et carte de brasserie. Belle vue sur le lac, tél. 021 845 57 20. Restaurant du Lac, au Pont. Cuisine soignée, spécialités de poisson, tél. 021 841 12 96.

Se renseigner

Ces produits pourraient vous intéresser

  • Randonnées pour grizzlys et autres animaux solitaires

    29.00 CHF
    Ajouter au panier
  • Le guide des idées week-end

    19.00 CHF
    Ajouter au panier