genève, Jussy

Balade à Genève, dans la campagne bucolique

De Jussy à Anières, un itinéraire pédestre permet de sillonner l’une des plus belles régions du canton. En chemin, on jouit de vues sans cesse changeantes sur le vignoble, les montagnes et, enfin, le lac.

Genève n’a pas la réputation d’être un paradis pour les promeneurs. Embouteillé, bruyant, dense… Si le centre mérite ces qualificatifs peu flatteurs, la campagne de la rive gauche réserve de jolies surprises. C’est le cas par exemple de la région dite Entre Arve et Lac, particulièrement préservée, qui longe une partie de la frontière française jusqu’aux bords du Léman.
Au départ de Jussy – qu’on peut facilement atteindre en transports publics depuis Genève –, on se met en marche en suivant des chemins peu fréquentés, hormis par quelques promeneurs et des cavaliers. En ce début février, la douceur de l’air ferait presque croire qu’on est déjà au printemps. Corsinge, Gy, Corsier… de jolis villages aux maisons cossues et pleines de charme se succèdent, en même temps qu’on traverse des parcelles de vigne qui rappellent que Genève est un canton à forte tradition viticole. Par temps clair, les points de vue sur le Jura sont grandioses. En approchant d’Anières, le Léman, qui nous était caché par le coteau que nous venons de gravir, se dévoile dans toute sa splendeur.

étapes

Le village des princes-évêques

Au Moyen Âge, Jussy était un bourg fortifié construit autour d’un manoir qui, jusqu’à la Réforme, a servi de résidence temporaire aux princes-évêques de Genève. Particulièrement préservé, il compte parmi les plus beaux villages de la rive gauche et il vaut la peine de s’y promener. On le quitte par un chemin bucolique menant au Domaine du Château du Crest, qu’on rejoint après un petit quart d’heure de marche.

Un domaine XXL

Par la superficie de ses terres, le Domaine du Château du Crest, à Jussy, se classe parmi les plus grandes exploitations privées de Suisse. L’engraissement de porcs, la production de céréales et de betteraves, la transformation de déchets verts en compost et les travaux agricoles pour des tiers sont ses activités. Plus de 18 cépages sont cultivés sur le vignoble qui s’étend sur 16 hectares, dont le malbec et le muscat. On longe une partie des vignes du domaine jusqu’à Corsinge.

Safari ornithologique

On aperçoit souvent la grande aigrette affairée dans les champs à cette période de l’année. Ayant pratiquement disparu de Suisse à cause de la plumasserie, très pratiquée au XIXe siècle, l’espèce a connu une progression spectaculaire dès 1950. Ce grand échassier se plaît dans les communes agricoles de la campagne genevoise. Il trouve en effet dans les champs les batraciens et les petits mammifères qu’il met volontiers à son menu.

À travers le vignoble

Dès Jussy, entre Corsinge et Gy, puis Corsier, on traverse plusieurs coteaux viticoles. Entre Arve et Lac est la troisième région productrice du canton, avec plus de 280 hectares plantés, soit 20% environ de la superficie totale. Tout au long de cette balade, une vingtaine de panneaux d’information permettent d’en apprendre davantage sur les différents cépages plantés et les techniques de vinification utilisées par les vignerons.

Glisser jusqu’au lac

La fin de la balade est particulièrement agréable. Passé Gy, on coupe à travers champs en suivant de petits sentiers et des routes agricoles qui nous mènent jusqu’au village de Corsier. En guignant vers le lac, qu’on aperçoit désormais depuis le haut du coteau, on rejoint rapidement Anières. Il vaut la peine de traverser la route principale pour suivre le chemin menant vers le débarcadère. À cette saison, le bord du lac est désert et particulièrement beau.

Texte(s): Alexander Zelenka
Photo(s): Alexander Zelenka

infos pratiques

Y aller

En transports publics
Train SL4 (Ceva) jusqu’à Chêne-Bourg, puis bus 32 jusqu’à Jussy. Pour le retour, bus E d’Anières au centre-ville.

Le parcours

Environ 9 km, pratiquement aucun dénivelé. Compter 2 à 3 heures.

Se restaurer

Auberge de Gy. Plats du terroir, vins locaux. Réservations fortement conseillées au 022 759 21 22 (fermé mardi et mercredi).

Se renseigner

Tracé du parcours sur www.suissemobile.ch

Ces produits pourraient vous intéresser

  • Magazine « Détour » : Ascona – Locarno

    8.00 CHF
    Ajouter au panier
  • Histoire de bornes – La frontière entre le Valais et l’Italie

    32.00 CHF
    Ajouter au panier